Le Tchad accuse le Soudan de soutenir une nouvelle avancée de rebelles

Publié le par WALDAR WAL AKHBAAR

Selon un communiqué du gouvernement tchadien, le Soudan a lancé "plusieurs colonnes lourdement armées" contre le Tchad la veille.

N'Djaména a qualifié les combattants de "mercenaires", un terme utilisé par les autorités tchadiennes pour décrire les rebelles tchadiens, soutenus selon elles par le Soudan. Le Tchad a ajouté que ces hommes armés étaient entrés sur son territoire par le Soudan et avaient atteint une ville proche de la frontalière, Moudeina.

N'Djaména a ajouté qu'il se préparait à répondre à cette "nouvelle attaque".

Les négociations qui auraient dû avoir lieu mercredi, à al veille de l'ouverture du sommet de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) à Dakar, entre le Tchad et le Soudan ont été reportées, le chef d'Etat soudanais Omar al-Bachir ne s'étant pas présenté.

"Ce n'est pas la première fois que le Soudan attaque le Tchad alors que des initiatives sont en cours pour tenter de restaurer la paix entre les deux pays", a dénoncé le gouvernement tchadien.

Les dirigeants du Tchad et du Soudan s'accusent depuis longtemps mutuellement de soutenir leur rébellion interne, et chacun le dénie régulièrement.      AP

Commenter cet article