Affirmations du Tchad "complètement fantaisistes"

Publié le par WALDARI WA AKHBAARA

DAKAR - Le secrétaire d'Etat soudanais aux Affaires étrangères Al Sammani Al-Sheikh Al-Wassila a qualifié jeudi à Dakar de "complètement fantaisistes" les affirmations du Tchad au sujet de "colonnes de rebelles" venant du Soudan qui auraient pénétré mercredi dans l'est du Tchad.

"Je peux vous assurer que c'est complètement fantaisiste. Nous avons totalement fermé nos frontières à ces mouvements. Nous n'avons aucun mouvement d'opposition (tchadien) à l'intérieur du Soudan", a assuré M. Al-Wassila à des journalistes en marge du sommet de l'Organisation de la Conférence islamique à Dakar (OCI).

"Il y a un problème interne au Tchad et c'est ce que le gouvernement du Tchad devrait sérieusement prendre en considération", a-t-il poursuivi.

Le gouvernement tchadien a affirmé jeudi que "plusieurs colonnes de rebelles puissamment armées" venant du Soudan ont pénétré mercredi dans l'est du Tchad, mais cette accusation n'a été confirmée ni par l'armée française, ni par la force européenne déployée dans l'est du Tchad (Eufor).

Le président tchadien Idriss Deby et son homologue soudanais Omar el-Béchir se trouvaient jeudi dans la capitale sénégalaise où ils auraient dû signer un accord de paix la veille. La signature a été repoussée à jeudi, officiellement en raison de "maux de tête" de M. Béchir.

"La rencontre va avoir lieu. L'accord que nous recherchons vise à obtenir une bonne volonté (des deux parties) pour l'application de l'accord de Tripoli", a toutefois affirmé M. Wassila.

(©AFP / 13 mars 2008 16h08)

Commenter cet article