COMMUNIQUE PRESSE DE L'AN N° 004/AN/CC/08

Publié le par WALDARI WA AKHBAARA


PtoOrdjoA1A2-copie-2.jpgL’Alliance Nationale (AN) informe l’opinion nationale et internationale que depuis quelques jours, les avions de l’armée française stationnée au Tchad dans le cadre l’opération Epervier, ont repris de manière intensive le survol de nos positions. Nous avions maintes fois dénoncé ces agissements des autorités françaises qui utilisent les avions de chasse et de reconnaissance pour surveiller de jour comme de nuit nos positions et transmettre ainsi au régime du dictateur Idriss Deby des informations de nature militaire.

 

L’Alliance Nationale (AN) considère que ces manœuvres militaires françaises qui portent sur des renseignements militaires et préparent la guerre aux côtés du dictateur Idriss Deby, violent les accords de coopérations militaires signés entre la France et le Tchad en 1976 et si souvent brandis pour justifier l’implication française dans les affaires tchadiennes.

L’Alliance Nationale (AN) avait déjà donné un avertissement à la France dans son soutien militaire multiforme au Dictateur Idriss Deby. Elle le réitère aujourd’hui et déclare solennellement qu’elle ne tolérera plus le survol de ses positions.

Par conséquent, l’Alliance Nationale (AN) a pris toutes les dispositions nécessaires pour empêcher cet odieux espionnage. Elle prend à témoin l’opinion nationale et internationale des conséquences qui peuvent en découler.


Fait à Moudeina, le 13 mars 2008

La cellule de communication de l’Alliance Nationale
Dr. Ali Ordjo Hemchi
Tel : 00 88 216 777 41 014

Publié dans Communiqués

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article