Soudan/Tchad: Un groupe de contact pour la paix entre les deux pays

Publié le par WALDARI WA AKHBAARA

Le Congo et la Libye ont été porté pour la présidence d`un Groupe de Contact chargé du suivi et de la mise en oeuvre de l`accord de non agression signé jeudi, à Dakar, Sénégal, entre le Tchad et le Soudan.

Créé aux termes pourparlers entre les présidents tchadien, Idriss Deby Itno, et le soudanais Omar Hassan El Béchir, ce groupe, qui doit se réunir une fois par mois, est appelé a "prendre toutes les mesures en vue de la mise en place d`une Force de Paix et de Sécurité afin de garantir et d`observer les opérations mixtes de sécurisation de la frontière commune".

Il est composé des ministres des affaires étrangères du Congo, d`Erythrée, du Gabon, de Libye et du Sénégal, ainsi que les représentants de la CEN-SAD, de la communauté des Etats de l`Afrique Centrale (CEEAC) et de l`Union Africaine (UA).

Selon le document, le Tchad et le Soudan décident de se reconcilier, de normaliser les relations entre les deux pays et de contribuer à la paix et à la stabilité dans la sous-région.

"Nous nous engageons solennellement à interdir toute activité de groupes armés et à empêcher l`utilisation de nos territoires respectifs pour la destabilisation de l`un ou de l`autre des nos Etats", indique l`accord.

Dans ce contexte, le Tchad et le Soudan réitèrent le respect des engagements pris antérieurement.

Il s`agit notamment de l`Accord de Tripoli du 8 février 2006, l`Accord cadre de Khartoum et ses protocoles additionnels du 28 août 2006, la déclaration de Cannes du 15 février 2007 et l`Accord de Ryad du 3 mai 2007.

En dehors des parties, l`accord de Dakar a été signé par les présidents sénégalais, Abdoulaye Wade, gabonais, Omar Bongo Ondimba, et de la Commission de l`Union Africaine, Alpha Oumar Konaré (facilitateurs).

Ont assisté à la cérémonie, les secretaires généraux des Nations Unies, Ban Ki-Moon, et de l`Organisation de la Conférence Islamique (OCI), et des représentants de l`Union Européenne, des Etats-Unis et de la France. 


source: Angolapress

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article