Le SNJ demande au Tchad de respecter les droits de la journaliste Sonia Rolley

Publié le par Hamid K.


 Le Syndicat national des journalistes (SNJ), principale organisation syndicale des journalistes français, demande mardi dans un communiqué aux autorités tchadiennes de respecter les droits de la journaliste Sonia Rolley, correspondante de l'Agence France-Presse (AFP) ainsi que de Radio France Internationale (RFI) au Tchad.

 

Les autorités tchadiennes ont retiré son accréditation à la journaliste qui a quitté le Tchad jeudi dernier.

Le SNJ en appelle, "de façon pressante", aux autorités tchadiennes "pour qu'elles reviennent au respect de la liberté de la presse et au droit de notre consoeur et de tous les journalistes tchadiens à exercer leur métier".

Vendredi, l'organisation de défense des journalistes Reporters sans frontières (RSF) s'était déjà déclarée "consternée" par la décision des autorités tchadiennes, tandis que le syndicat de journalistes SNJ-CGT exprimait son indignation.

Deux organisations africaines de défense des journalistes, Journaliste en Danger (JED) et le réseau d'alerte de l'Organisation des Médias d'Afrique Centrale (OMAC), avaient estimé pour leur part jeudi, depuis Libreville, que le retrait de l'accréditation correspondait à une "expulsion".

sources: lemonde/ AFP

Publié dans Actualités

Commenter cet article