Environnement : Lac Tchad : Mise en garde du président nigérian contre le développement de l'étendue d'eau

Publié le par Hamid K.

images-lac.jpgLe président nigérian Umar Yar'Adua a appelé les parties prenantes de la Commission du Bassin du Lac Tchad à réexaminer leurs stratégies afin d'atteindre efficacement les objectifs en faveur du développement durable de l'étendue d'eau subsaharienne.

M. Yar'Adua, représenté par le ministre nigérian des Affaires étrangères, Ojo Maduekwe, a lancé cet appel à Abuja, lors de la cérémonie d'ouverture de la 54e session du Conseil des ministres et la session préparatoire du 12e sommet de la commission.

Il a insisté sur l'importance de cet appel, du fait que le lac est menacé aujourd'hui par une série de changements climatiques et d'activités humaines.

Soulignant que la vie de quelque 30 millions de personnes de six pays dépendent du Lac Tchad, le président a sommé les parties prenantes de trouver des solutions s'adaptant à la situation du lac.

Insatisfait du nombre insuffisant de programmes de haute qualité réalisés par la commission, M. Yar'Adua a fait savoir que la session doit se concentrer sur des défis croissants relatifs à la sécurité régionale, à l'intégration économique et à la gestion des ressources hydrauliques auxquels les pays régionaux sont confrontés.

L'actuelle session de la Commission du Bassin du Lac Tchad, en prévision du 12e sommet de l'organisation qui se tiendra jeudi, comporte des discussions sur de nouvelles initiatives et une feuille de route portant sur les activités et le budget annuel de la commission en 2008.

La Commission du Bassin du Lac Tchad, créée en mai 1964 à N'Djamena par quatre pays, le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Tchad et rejointe en 1994 par la République centrafricaine, a pour objectif de réaliser une meilleure utilisation de l'eau, d'une gestion intégrée de l'eau et des sols pour parvenir à un développement durable.

Situé au coeur de la masse continentale africaine et en bordure sud du désert du Sahara, le Lac Tchad constitue une étendue d'eau douce peu profonde dont la superficie est passée de 25.000 km en 1964 à 9.000 km à l'heure actuelle.

Xinhua

Casafree.com le 26/3/2008

Publié dans Politique

Commenter cet article