La machination: Malgré la mise au point de l'UFDD, un responsable ougandais continue d'accuser la rébellion tchadienne de collision avec la LRA

Publié le par Hamid K.

Les rebelles tchadiens persuadent la LRA à les rejoindre, accuse un responsable ougandais
 

APA - Kampala (Ouganda) Le président de la région de Gulu en Ouganda du nord, Norbert Mao, a accusé les forces rebelles tchadiennes soutenues par le gouvernement soudanais de persuader l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA) à quitter les pourparlers de paix de Juba et se joindre à eux, a appris APA vendredi.

Dans un entretien téléphone avec APA, Norbert Mao, qui se trouve dans la capitale sud soudanais de Juba, a déclaré qu’il possède des informations suffisantes qui révèlent que les rebelles Tchadiens, soutenus par le gouvernement de Khartoum, se sont entretenus avec la LRA les encourageant à se joindre à leur rébellion.

"Les rebelles tchadiens sont formés au Soudan et pensent utiliser la LRA comme mercenaires dans leur guérilla contre le gouvernement du Tchad", a-il dit.

Selon M. Mao, cette tournure des choses n’est pas inhabituelle, considérant l’appui historique que le gouvernement de Khartoum avait donné à la LRA.

Le président de la région de Gulu, qui est à Juba pour observer les négociations de paix qui s’y tiennent entre la LRA et le gouvernement ougandais, a encouragé la LRA à faire confiance au processus de paix, à croire aux promesses qui leur ont été faites, et que les questions sur lesquelles ils sont convenus seront respectées.

"Les leaders de l’Ouganda du nord font tout leur possible pour assurer le chef de la LRA, Joseph Kony, que la signature d’un accord de paix complet avec le gouvernement ougandais est la meilleure solution," a-t-il ajouté.

*****************************************************************

Mise au point de l'UFDD relative au prétendu contact avec la LRA (rébellion ougandaise)


La cellule de communication de l'UFDD a relevé dans une dépêche de l'Agence de presse Reuters du mercredi 19 Mars 2008, l'information selon laquelle un quotidien ougandais affirmait des contacts entre le président de l'UFDD et le chef de la LRA, la rébellion ougandaise.

 

En effet, la dépêche de Reuters cite le quotidien Ougandais « Daily Monitor » qui rapporte dans son édition : «…. le chef rebelle du LRA, Joseph Kony, se trouve à 50 Km à l’intérieur de la République centrafricaine et se dirigerait vers le Tchad où il aurait pris contact avec le Général Mahamat Nouri, chef de l’UFDD, la principale rébellion tchadienne…. »

L’UFDD apporte un démenti formel à cette information erronée, légère et dénuée de tout fondement. Aucun contact n’a été établi entre le Président de l'UFDD, le Général Mahamat Nouri et le Chef de la LRA, Mr. Joseph Kony.
L'idéologie et les motivations politiques des deux mouvements sont diamétralement opposées. Toutefois, il n'a jamais existé de contact et ce à quel que niveau que ce soit des deux mouvements.

Les objectifs de L’UFDD demeurent nationaux et s’inscrivent irrévocablement dans la lutte contre le régime dictatorial d’Idriss Deby Itno. En revanche, rappelons que ce dernier utilise toujours les rebelles soudanais du Darfour (MJE, MLS), des mercenaires (Russes, Algériens, Mexicains, ...) comme pilotes d’hélicoptères de combat et sans oublier le dispositif militaire français au Tchad (Epervier) pour les renseignements (écoutes téléphoniques et survols quotidiens des positions des forces de l'UFDD) et le transport (troupes, blessés, munitions, …).

L’UFDD appelle ses militants et sympathisants à la vigilance face à ce genre d’information, œuvre des groupes malintentionnés qui cherchent à discréditer et ternir l’image du mouvement.

Fait à Addé, le 20 mars 2008


Dr. Ali Ordjo Hemchi
Chargé de la communication de l'UFDD


 

Publié dans Politique

Commenter cet article