Khartoum accuse le Tchad d'avoir bombardé un village soudanais

Publié le par Hamid K.

KHARTOUM - Khartoum a accusé mercredi l'armée tchadienne d'avoir bombardé un village soudanais dans la région du Darfour, et affirmé qu'une roquette tirée depuis le Tchad avait touché une unité militaire soudanaise, en violation d'un récent accord de paix entre les deux pays.

"Mercredi à 06H30 (03H30 GMT), un hélicoptère tchadien a bombardé un endroit appelé Um Tamjoob et dans l'après-midi à 14H30 (11H30 GMT) une roquette tirée depuis le territoire tchadien a touché une unité militaire en territoire soudanais", a indiqué à l'AFP Ali al-Sadiq, porte-parole du ministère soudanais des Affaires étrangères.

Mardi, N'Djamena avait accusé les rebelles d'être passés à l'offensive "sur ordre du régime soudanais", ce que l'armée de Khartoum a démenti.

Le Tchad et le Soudan ont signé le 13 mars à Dakar un énième accord de paix les engageant à ne pas soutenir des groupes armés hostiles au pays voisin.

Les 2 et 3 février, les rebelles tchadiens venus de leurs bases soudanaises à bord de 300 pick-ups avaient attaqué N'Djamena et failli renverser le président Idriss Deby Itno.

La principale alliance rebelle tchadienne a affirmé mercredi à l'AFP avoir perdu 21 combattants dans les combats de la veille face à l'armée dans l'extrême est du Tchad et avoir tué un nombre beaucoup plus important de membres des forces régulières.

source: afp

Publié dans Actualités

Commenter cet article