L'ONU invite le Tchad et le Soudan à conclure un accord global

Publié le par Hamid K.

Dans son dernier rapport sur le Tchad et la République centrafricaine, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a exhorté le Tchad et le Soudan parvenir à "un accord négocié et global" pour régler leurs différends, a annoncé jeudi Marie Okabe, porte-parole adjointe du secrétaire général.

"Si la communauté internationale peut les y aider, il incombe aux parties de faire preuve de volonté politique et de détermination afin de relever les défis sous-jacents", indique le rapport rendu public jeudi.



"Pour restaurer la paix et la sécurité et assurer la protection des réfugiés et des personnes déplacées dans la région, il est essentiel de mettre en place des relations constructives entre le Tchad et le Soudan, ainsi qu'un certain degré de coordination dans les activités de la Mission de l'ONU, la Force européenne (EUFOR), la Mission de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour, la Mission de l'ONU au Soudan et les organisations humanitaires opérant dans l'est du Tchad et au Darfour", selon le rapport.

Le rapport indique par ailleurs que la crise interne au Tchad, la situation des réfugiés et des personnes déplacées dans l'est de ce pays et en République centrafricaine, les tensions entre le Tchad et le Soudan, ainsi que la situation au Darfour sont des questions qui doivent être abordées en même temps et dans le cadre d'un effort coordonné.

source : XINHUA

Il ajoute que, si un tel effort doit prendre en compte les causes profondes des conflits internes et leurs aspects régionaux, ni la Mission de l'ONU ni l'EUFOR ne disposent d'un mandat adéquat pour s'y attaquer.

Publié dans Actualités

Commenter cet article