Mise en garde de Wade à Sarkozy

Publié le par Hamid K.

Le président du Sénégal Abdoulaye Wade estime que la révision des accords de défense liant Paris à ses ex-colonies africaines pourrait avoir des conséquences "désastreuses" dans certains pays, dans un entretien au quotidien régional Sud-Ouest paru samedi.

"Que Sarkozy se garde de se précipiter. Les conséquences d'une telle révision pourraient être désastreuses", a estimé M. Wade.

"Il y a des pays qui peuvent bien supporter la révision de tels accords, le Sénégal en est un. Mais certains pays, sans la présence dissuasive de troupes françaises, seraient vite livrés à des guerres civiles", a-t-il ajouté.

Lors de sa visite en Afrique du sud fin février, le président français Nicolas Sarkozy avait annoncé qu'il allait renégocier tous les accords militaires de la France sur le continent noir, jugeant que "l'Afrique (devait) prendre en charge ses problèmes de sécurité".

Paris compte depuis de nombreuses années un dispositif militaire permanent centré sur le continent africain.

Quelque 9.000 soldats français sont actuellement déployés en permanence au Sénégal, en Côte d'Ivoire, au Gabon, au Tchad et à Djibouti.

Des accords lient également la France au Togo et aux Comores.

source: republique togolaise

Publié dans Actualités

Commenter cet article