La démocratie en Afrique? gros sous et factions

Publié le par Hamid K.

Ces derniers  temps les élections présidentielles sur le continent africain ont apporté leur lot de souffrance et d'exaction envers les populations comme d'habitude, eux ne demandent jamais rien mais sont toujours en première ligne...
Après le Kenya qui passait pour l'un des pays africains le plus stables et les violences entre partisans et opposants au président sortant Mwaï Kibaki c'était au tour du Tchad de s'embraser... mais là surprise, les troupes françaises étaient là...
Aujourd'hui ce sont les élections au Zimbabwe qui risquent d'enflammer la région car les opposants au président sortant Robert Mugabe...se sont déclarés vainqueurs avant la publication des résultats des scrutins, résultat que le régime au pouvoir refuse de publier depuis 8 jours (depuis le 30 mars)...

Décidément l'appât du pouvoir crée une réelle instabilité en
Afrique...puisque être au pouvoir signifie bien sûr, de disposer des richesse du pays, mais aussi d'assurer la pérennité à sa famille politique mais aussi sa vraie famille...et surtout, une fois au pouvoir ....ILS Y RESTENT ET S'Y CRAMPONNENT TEL des MORBAKs...

Car l'Afrique s'enrichit chers amis et beaucoup plus rapidement que l'Europe ou que les Etats-Unis et oui...une croissance d'environ 7% par année sois 3,5 plus que la France.

Mais où passent ces richesses me direz vous...je suis sûr que vous vous en doutez...

Alors il y a bien sûr une classe émergente de riches africains, proches pour la plupart de  personnes au  pouvoir, mais comme à son habitude le capitalisme et l'économie de marché accroissent le gouffre, qui était déjà énorme, entre riches et pauvres.

Aussi n'est il pas étonnant de voir les différentes factions d'opposants au régimes essayer de prendre le pouvoir dans un continent des plus riches au niveau des ressources minières.

De plus ces tentatives se font toujours au nom du peuple, mais cela n'est pas nouveau puisque chez nous c'est pareil, et nos régimes servent de modèles...
Alors plus les rebelles ont des noms à consonance nationale tel que le "front patriotique de libération égalitaire de la république du peuple uni et bla bla bla" ...plus les violences et autres exactions contre une ethnies ou une autres sont féroces (la machette ça vous parle).

Bon relativisons...que savons nous de ces rebelles, à part ce que la presse et  les officiels nous en disent, nous ne savons rien car nous regardons la violence toujours du point de vue de ceux qui se la prennent en pleine face, on s'identifie aux victimes.

Favoriser la politique du moindre mal telle est la façon de gérer le monde, EN GROS MIEUX VAUT UN DICTATEUR QUE L'ON CONNAIT PLUTÔT QU'UNE FACTION PATRIOTIQUE LIBéRALE DES PATRIOTES LIBRES et bla bla bla ...QUE L'ONT NE CONNAIT GUèRE.

Mais à quel prix...la France par exemple a soutenu le Tchad de façon militaire et peu importe les revendications des opposants ainsi soit il...
Cependant il serait bon de s'interroger sur les aspirations de ces rebelles qui ne veulent, peut être, que de meilleurs conditions de vie ou à avoir plus de pouvoir d'achat (lol)
La grâce des six français de l'Arche de Zoé valait-elle le maintien au pouvoir d'un président tchadien quelque peu douteux...ce cher Idriss Déby Itno.
 
L'Afrique est mise à feu et à sang par ses dirigeants mais tout ceci n'est qu'une affaire de gros sous (voire à ce sujet le patrimoine immobilier des dirigeant africains à Paris)...et la
guerre n'est qu'un moyen d'y parvenir et non une fin.

Avoir le pouvoir en Afrique c'est s'assurer un gros compte en banque.

Il n'y a que les crédules et les simples d'esprit qui sont persuadés que l'on fait la guerre pour la paix ou la liberté.

Illustration....entre 400 000 et un million de CIVILS (et je dis bien civils comme vous et moi) morts depuis l'invasion américaine de 2003 N'ONT JAMAIS DEMANDé à etre libérés..........PAR LA MORT!!


Icare.

source: lepost

Commenter cet article