TCHAD-SOUDAN : Communiqué final du Groupe de Contact

Publié le par Hamid K.

Sur invitation du Gouvernement de la République Gabonaise, la Première Réunion Ministérielle du Groupe de Contact chargé de la mise en œuvre de l’Accord de Dakar entre le Tchad et le Soudan s’est tenue le 10 avril 2008 à Libreville, en République Gabonaise, sous la coprésidence de leurs Excellences Monsieur Basile IKOUEBE, Ministre des Affaires Etrangères et de la Francophonie de la République du Congo et Monsieur Abderrhamane SHALGAM, Secrétaire du Comité Populaire Général des Liaisons Extérieures et de la Coopération Internationale de la Grande Jamahiriya Arabe Libyenne Populaire et Socialiste.

Y ont également pris part, Leurs Excellences

• Madame Laure Olga GONDJOUT, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration Régionale de la République Gabonaise ;

• Monsieur Cheikh. Tidiane GADIO, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Etrangères de la République du Sénégal ;

• Monsieur Osman Saleh LOHAMMED, Ministre des Affaires Etrangères de l’Etat d’Erythrée

Monsieur Mutrif SIDDG, Secrétaire Général Adjoint du Ministère des Affaires Etrangères la République du Soudan.

Cette réunion a égaiement vu la participation des représentants de l’Union Africaine, de l’Organisation des Nations Unies, de l’Organisation de la Conférence Islamique, de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale, de l’Union Européenne ainsi que, au titre des pays observateurs, les représentants des gouvernements des Etats-Unis d’Amérique et de la France.

La cérémonie d’ouverture a été marquée par l’allocution de Son Excellence Madame Laure Olga GONDJOUT, Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération, de la Francophonie et de l’Intégration Régionale de la République Gabonaise qui a salué l’engagement de tous les pays africains (soutenu par la communauté internationale) qui ont résolument pris la décision de s’unir afin de mettre un terme au différend entre le Tchad et le Soudan.

Elle a également émis le vœu de voir les discussions engagées sur la résolution de cette question s’approfondir au cours de cette première réunion.

Dans leurs allocutions, les co-présidents du Groupe de Contact et le Ministre Sénégalais des Affaires Etrangères ont mis l’accent sur la chance historique que constitue la présente réunion pour la réconciliation entre le Tchad et le Soudan.

L’ordre du jour de la première réunion du Groupe de Contact comportait les points sur la méthodologie, le calendrier et le programme de travail dudit Groupe.

Les participants ont procédé à un examen approfondi de l’évolution de la situation entre le Tchad et le Soudan depuis la rencontre de Dakar. Ils ont unanimement invité les deux Chefs d’Etat, Leurs Excellences Messieurs ldrIss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad et Omar Hassan AI-BACHIR, Président de la République du Soudan, à consolider leur réconciliation comme ils ont pris l’engagement à Dakar.

Le Groupe de Contact a émis le vœu que le Frère Guide, le Président de la République du Congo, ainsi que les Chefs d’Etat du Gabon et du Sénégal prennent toutes les initiatives pour réconcilier effectivement et durablement leurs homologues tchadiens et soudanais. A cet effet, le Groupe de Contact les a exhortés à cesser dorénavant toutes les déclarations médiatiques de nature à aggraver leur différend. Il les a invités à l’informer au préalable de toute violation des accords.

Soucieux des conséquences que la persistance de cette crise pourrait avoir sur la stabilité de la sous-région, les participants ont lancé un appel solennel à l’ensemble des acteurs politiques tchadiens et soudanais afin qu’ils persévèrent sur la voie du dialogue et de la réconciliation, conditions indispensables au retour à une paix durable et à la stabilité de la sous-région.

A cet effet, ils ont fait part de leur préoccupation face au regain de tension observé entre les deux pays. Ils les ont invités au respect des engagements de l’Accord de Paix signé à Dakar en vue du règlement pacifique de leur différend et de tenir les engagements pris antérieurement, notamment l’Accord de Tripoli du 08 février 2006, l’Accord de Khartoum et son Protocole Additionnel du 28 aoùt 2006 sur la sécurisation de la frontière commune.

Ainsi, conformément à l’Accord de Dakar, le Groupe de Contact se réunira une fois par mois dans les pays membres. La Libye abritera la deuxième réunion prévue pour le début du mois de mai 2008. Ladite réunion sera précédée, le 28 avril 2008, de celle des experts en matière de défense, de sécurité et de renseignement afin d’étudier et de planifier la mise en place rapide de la Force de Paix et de Sécurité en apportant des réponses sur, notamment le nombre adéquat d’observateurs, les moyens logistiques et financiers nécessaires, le mode opératoire, la vérification des allégations et à laquelle prendront part les experts et planificateurs des Nations-Unies et de l’Union Européenne.

Le Groupe de Contact a recommandé que l’Organisation de la Conférence Islamique obtienne le statut de membre dudit Groupe, en raison de son potentiel diplomatique et de son apport possible en logistique et en expertise.

Il s’est réjoui de la proposition des pays observateurs du Groupe de Contact de créer un « Forum des Amis de l’Accord de Dakar » afin d’élargir la base de soutien international au processus de paix entre le Soudan et le Tchad.

Les participants se sont félicités du renouement du dialogue entre les deux Parties à travers la signature de cet important Accord.

Ils ont enfin lancé un appel à la communauté internationale de redoubler d’efforts en vue d’accompagner le processus de paix entamé entre la République du Tchad et la République du Soudan.

A l’issue de ses travaux, le Groupe de Contact a félicité le Frère Guide ainsi que le Président de la République du Congo pour leurs efforts de médiation au nom de l’Union Africaine. Il a félicité également les Présidents Gabonais et Sénégalais pour la mise en place rapide de ce Groupe de Contact et pour leur engagement en faveur de la paix et de la stabilité en Afrique.

I.es délégations ont remercié Son Excellence El Hadj Omar BONGO ONDIMBA d’avoir convoqué la première réunion du Groupe de Contact et ont exprimé leur profonde gratitude au Gouvernement ainsi qu’au peuple gabonais pour l’accueil chaleureux et l’hospitalité fraternelle qui leur a été réservés au cours de leur séjour


Fait à Libreville le 10 avril 2008

source: le soleil

Publié dans Actualités

Commenter cet article