Le Comité régional de programmation et de suivi du CILSS en conclave à Nouakchott

Publié le par Hamid K.

Le Comité régional de programmation et de suivi (CRPS) du CILSS a entamé sa réunion lundi à Nouakchott pour préparer la 42ème session ordinaire du conseil des ministres de cette organisation sous-régionale, prévue le 18 avril prochain à Nouakchott, la capitale mauritanienne.

Cette réunion, la quatorzième du genre, examinera notamment le rapport du secrétaire exécutif, le rapport général du système CILSS de l’année 2007, l’état de mise en oeuvre des résolutions et recommandations de la 41ème session ordinaire du conseil des ministres, les rapports administratifs et financiers des années 2006 et 2007, le rapport du commissaire aux comptes et les projets de plan d’opérations et de budget 2008.

« La ville de Nouakchott est devenue, en l’espace de quelques mois, le carrefour de nos grandes rencontres », a déclaré le Pr Alhousseini Bretaudeau, secrétaire exécutif du CILSS, à l’ouverture des travaux qui doivent durer 3 jours.

Il a rappelé dans ce cadre la 7ème réunion du comité de pilotage du Programme régional solaire, la 7ème réunion du comité de pilotage de la Fondation pour le développement durable du Sahel et la Concertation régionale sur la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l’Ouest.

Le Pr Bretaudeau a ajouté que la campagne agricole 2007/2008 a « permis à l’ensemble des pays du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest de dégager une production globalement excédentaire », reconnaissant toutefois que cette production est « inégalement répartie entre les pays et à l’intérieur des pays ».

« Les populations vulnérables seraient de l’ordre de 3.417.471 personnes dans les Etats du Cilss exceptés le Sénégal, la Gambie et la Guinée Bissau », a-t-il souligné.

Le secrétaire exécutif du CILSS a par ailleurs estimé que son organisation a achevé sa mission d’appui aux Etats de la CEDEAO dans l’élaboration de leurs plans d’actions nationaux de lutte contre la désertification, en sa qualité de bras technique de la CEDEAO pour l’opérationnalisation du Programme d’action sous-régional de lutte contre la désertification en Afrique de l’Ouest et au Tchad.

Le CRPS est constitué des secrétaires permanents des CONA CILSS et d’experts financiers des pays membres de cette organisation. Il assure un rôle consultatif pour le Conseil des ministres et la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement ainsi qu’un un rôle de programmation et de suivi des activités du CILSS.

source:  APA

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article