Affaire Sultan du Ouaddaï : L'UFCD dément officiellement

Publié le par Hamid K.

République du Tchad
Union des forces pour le changement démocratique
UFCD


Mise au point


L'UFCD apporte un démenti formel aux informations relayées par certains médias en ligne faisant état de l'arrestation par l'UFCD du Sultan du Ouaddaï.

L'UFCD reconnaît qu'il a été contacté en mars dernier par un soit disant délégation des dignitaires du Ouaddaï dirigée par son Altesse le Sultan du Ouaddaï, envoyée par le président tchadien Idriss Déby Itno. A partir de la ville d'Abéché, la délégation a prit contact avec l'UFCD pour demander une audience. 

 Le Haut commandement de l'UFCD a automatiquement rejeté la demande de la délégation en lui expliquant que le mouvement ne se compose pas que des Ouaddaïens comme l'imagine le président Idriss Déby Itno et puis nous ne négocions que dans un cadre qui implique toutes les parties concernées à savoir tous les mouvements politico-militaires, les partis politiques, la société civile et c'est sous l'égide de la communauté internationale car il s'agit de mettre fin aux souffrances du peuple tchadien et de lancer les bases d'un Tchad nouveau, un Tchad d'avenir et d'espoir dans lequel tout tchadien doit désormais vivre en paix, dans la justice et la légalité.

 Ayant compris notre ferme conviction, la délégation des dignitaires du Ouaddaï a rebroussé chemin sans atteindre nos territoires libérés.

L'UFCD tient a rappeler une fois pour toute que les tentatives du président tchadien de nous diviser ou nous attirer dans ses guet-apens sont voués d'avance à l'échec. 

L'UFCD tient à informer l'opinion nationale et internationale que le président tchadien se prépare activement à lancer une offensive contre nos forces à Moudeina. L'UFCD met en garde Idriss Déby et promet que les conséquences d'une telle aventure militaire lui seront très graves.  

L'UFCD appelle l'Eufor à ne pas s'impliquer dans le conflit interne et à se maintenir à l'écart de toute aventure militaire gouvernementale. 

Enfin, l'UFCD appelle toutes les forces vives de la nation à l'unité afin de précipiter la chute du régime autoritaire du général Idriss Déby Itno.

A bon entendeur salut et vive l'UFCD pour que vive le Tchad

Mahamat Charfadine
Directeur du cabinet du coordinateur de l'UFCD
Moudeina le 26 avril 2008
Tel : 008821621195952

 

 


L'UFCD apporte un démenti formel aux informations relayées par certains médias en ligne faisant état de l'arrestation par l'UFCD du Sultan du Ouaddaï.

L'UFCD reconnaît qu'il a été contacté en mars dernier par un soit disant délégation des dignitaires du Ouaddaï dirigée par son Altesse le Sultan du Ouaddaï, envoyée par le président tchadien Idriss Déby Itno. A partir de la ville d'Abéché, la délégation a prit contact avec l'UFCD pour demander une audience. 

 Le Haut commandement de l'UFCD a automatiquement rejeté la demande de la délégation en lui expliquant que le mouvement ne se compose pas que des Ouaddaïens comme l'imagine le président Idriss Déby Itno et puis nous ne négocions que dans un cadre qui implique toutes les parties concernées à savoir tous les mouvements politico-militaires, les partis politiques, la société civile et c'est sous l'égide de la communauté internationale car il s'agit de mettre fin aux souffrances du peuple tchadien et de lancer les bases d'un Tchad nouveau, un Tchad d'avenir et d'espoir dans lequel tout tchadien doit désormais vivre en paix, dans la justice et la légalité.

 Ayant compris notre ferme conviction, la délégation des dignitaires du Ouaddaï a rebroussé chemin sans atteindre nos territoires libérés.

L'UFCD tient a rappeler une fois pour toute que les tentatives du président tchadien de nous diviser ou nous attirer dans ses guet-apens sont voués d'avance à l'échec. 

L'UFCD tient à informer l'opinion nationale et internationale que le président tchadien se prépare activement à lancer une offensive contre nos forces à Moudeina. L'UFCD met en garde Idriss Déby et promet que les conséquences d'une telle aventure militaire lui seront très graves.  

L'UFCD appelle l'Eufor à ne pas s'impliquer dans le conflit interne et à se maintenir à l'écart de toute aventure militaire gouvernementale. 

Enfin, l'UFCD appelle toutes les forces vives de la nation à l'unité afin de précipiter la chute du régime autoritaire du général Idriss Déby Itno.

A bon entendeur salut et vive l'UFCD pour que vive le Tchad

Mahamat Charfadine
Directeur du cabinet du coordinateur de l'UFCD
Moudeina le 26 avril 2008
Tel : 008821621195952

 

 

 

Source: Dabio.net

Publié dans Communiqués

Commenter cet article