Union Africaine:Jean Ping succède à Alpha Oumar Konaré

Publié le par Hamid K.

Le Gabonais Jean Ping a officiellement pris lundi la présidence de la Commission, l'organe exécutif de l'Union africaine (UA). L’homme de confiance d'Omar Bongo Ondimba succède à Alpha Oumar Konaré avec la lourde tâche de réformer l’organisation pour la rendre plus efficace.

Par Jean-Karim Fall envoyé spécial de RFI à Addis-Abeba,

 

 

Changement d'homme, mais aussi changement de style. Alpha Oumar Konaré incarnait une vision idéaliste de l'Afrique. Une Afrique forte et uni

 

 Son successeur, l'ancien chef de la diplomatie gabonaise, Jean Ping, appartient à une autre école, moins lyrique, plus pragmatique.

Le bouillonnant Alpha Oumar Konaré a tenté de réformer en profondeur une organisation qui s'était assoupie.

 

 Un vaste chantier inachevé

 

Il a, en partie, échoué, car les chefs d'Etats ne lui ont jamais vraiment donné les prérogatives qu'il réclamait. Notamment doter la Commission de l'Union Africaine de véritables pouvoirs, au prix de quelques abandons de souveraineté.

« J'aurai pu mieux faire », déclare-t-il à la veille de son départ. Mais les problèmes rencontrés par le président sortant de la Commission restent d'actualité.

 

Un certain nombre de réformes s'imposent si cette organisation souhaite un jour être réellement efficace. Le très prudent Jean Ping a devant lui un vaste chantier inachevé.

















Source : rfi.fr

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article