Pourquoi les prix de denrées alimentaires s'envolent ?

Publié le par Hamid K.

BEIJING, 1er mai (Xinhua) -- L'Organisation des Nations Unies  pour l'alimentation et l'agriculutre (FAO) a énuméré, comme les  causes de la hausse des prix de denrées alimentaires, la chute des stocks mondiaux, les intempéries dues au changement climatique,  les cours élevés du pétrole, effets de la crise "subprimes" aux  Etats-Unis et la demande croissante pour les biocarburants.   

     -- CHUTE DES STOCKS MONDIAUX :  

     Les stocks céréaliers mondiaux chuteraient à 405 millions de  tonnes en 2007 et en 2008, soit 21 millions de tonnes en moins, ou 5 % de moins que leur niveau déjà réduit de l'année précédente.  Ils'agit du niveau le plus bas jamais atteint depuis 25 ans, selon la FAO.  

     La directrice du PAM, Josette Sheeran, estime qu'il existe dans le monde entier "854 millions de personnes confrontées à des  crises alimentaires", à qui s'ajoutent quatre millions d'autres  chaque année.   

     -- CATASTROPHES NATURELLES :  

     Les 50 dernières années, les êtres humains ont dégradé un quart de la superficie de la Planète, un cinquième de ses terres  cultivables et un tiers de ses forêts, alors que la population  mondiale est passée de 2,5 milliards à 6,1 milliards d'habitants,  rappelle un rapport du Programme des Nations Unies pour  l'environnement (PNUE), daté du janvier 2006.  

     Selon le Programme alimentaire mondial (PAM) de l'ONU, 57 pays, dont 29 en Afrique, 19 en Asie et neuf en Amérique latine, ont été frappés par les inondations.  

     La moisson a été affectée par la secheresse et la canicule dans le sud de l'Asie, en Europe, en Chine, au Soudan, au Mozambique et en Uruguay, selon le journal britannique Guardian.  

      

     -- HAUSSE DES PRIX PETROLIERS :  

     La flamblée des cours pétroliers entraîne la hausse du coût de  la production agricole, notamment les tarifs du fret et des  transports.   

     -- EFFETS DE LA CRISE "SUBPRIMES" :  

     A la suite de la crise des prêts hypothécaires à risques ( dit subprimes) aux Etats-Unis, qui a provoqué une perturbation sur le marché financier international, les fonds spéculatifs se sont  rués sur les marchés plus stables de produits agricoles, ce qui a  poussé la hausse des prix de denrés alimentaires, analyse le  magazine japonais Economist.  

     -- PRODUCTION DE BIOCARBURANTS : 

     La progression de la demande de biocarburants entraîne une  mutation radicale des marchés agricoles susceptible d'induire une  hausse des prix mondiaux de nombreux produits agricoles, indique  un rapport OCDE-FAO en juillet 2007.  

     Des céréales, du sucre, des graines oléagineuses et des huiles  sont de plus en plus utilisés pour produire des combustiles de  substantion, de l'éthanol et biogazole, confortant ainsi les prix  des productions végétales, aussi ceux des productions animales.  

     Les productions de biocarburants seront doublés ou presque  doublés dans la dizaine d'années, notamment aux Etats-Unis, dans  l'espace de l'Union européenne et au Brésil, précise le rapport de l'OCDE et de la FAO.

 

Publié dans Societe

Commenter cet article