USA 2008 : Barak Obama est-il désormais assuré de remporter l'investiture démocrate ?

Publié le par Hamid K.

La question est sur toutes les lèvres. Depuis plusieurs heures, les choses s’agitent du côté des prétendants démocrates.

Les analystes sont scindés en deux groupes. Désormais certains n’hésitent plus à prétendre que les jeux sont faits alors que les plus prudents s’accordent à dire que la victoire d’Hillary Clinton ne suffira pas à renverser la tendance et qu’elle se trouve en mauvaise posture (sans toutefois prendre position sur l’issue de l’investiture).

Le temps n’est plus aux pronostics mais à l’analyse. Mathématiquement parlant, Hillary Clinton ne parviendra pas à rattraper son retard sur son rival qui bénéficiera quoi qu’il arrive d’une avance en nombre de délégués. Toute la question est de savoir si les superdélégués oseront accorder leur confiance à Hillary Clinton si cette dernière décidait de continuer jusqu’au 3 juin ?

Du côté de la campagne d’Obama, ses conseillers politiques affirment que de nombreux superdélégués devraient annoncer leur préférence dans les prochains jours. L’un des soutiens les plus fidèle d’Hillary Clinton, George McGovern vient d’ailleurs de retourner sa veste en faveur du sénateur de l’Illinois avec pour but d’unifier le parti autour de sa candidature.

Du côté d’Hillary Clinton, malgré un discours offensif mais pas vraiment convaincant, on tache de garder le cap. Néanmoins plusieurs signes ne trompent par sur l’état de la situation actuelle. La sénatrice de New York fait face à nouveau à des difficultés financières. Selon certaines sources, Hillary Clinton aurait utilisé plus de 6 millions de $ de sa fortune personnelle pour renflouer sa campagne. 5 millions de $ auraient été dépensés en avril, 1 million en mai et ½ million le 5 mai dernier.

Cette situation n’est pas inédite. Contrairement à son rival, Hillary Clinton a connu plusieurs phases de difficultés financières tout au long de sa campagne. En revanche, l’annulation de ses interventions dans les médias prévues pour la matinée de mercredi est beaucoup plus étrange.

Selon les dernières informations filtrant de sa campagne, elle tiendrait actuellement une réunion en comité restreint avec ses plus proches collaborateurs. Un signe qui ne trompe pas grand monde et qui illustre que le discours de la veille n’était qu’une façade.

Dès lors, à quel moment Hillary Clinton décidera-t-elle de tirer sa révérence ? Plusieurs analystes s’opposent sur le sujet. Alors que certains affirment que ce n’est plus qu’une question de jours, d’autres estiment que pour assurer sa reconversion, Hillary Clinton préfèrera se retirer à la suite d’une victoire dans les prochains Etats organisant leurs scrutins. Les paris sont ouverts, Virginie Occidentale la semaine prochaine ou lors du scrutin du Kentucky ?

Enfin pour certains, la campagne ne s’achèvera qu’en juin, ce qui rendrait encore plus difficile une réunification du parti.

 

 

Commenter cet article