Le calme est revenu dans le camp des réfugiés tchadiens

Publié le par Hamid K.

Cameroun - Le calme est revenu dans le camp des réfugiés tchadiens situé à Maltam, une localité de la province de l'Extrême-Nord Cameroun, à quelques kilomètres de Ndjamena, a appris jeudi la PANA à Yaoundé.

Les réfugiés du camp de Maltam, opposés à l'idée de leur réinstallation à Languii dans la province du Nord Cameroun, avaient engagé un mouvement d'humeur pendant le week-end dernier. Ce qui a amené le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) à suspendre la distribution des vivres.

Selon le collectif des réfugiés, le camp de Maltam est plus proche du Tchad que celui de Langui, tandis que le HRC estimait que ce camp ne dispose pas suffisamment d'installations sanitaires fiables.

Le camp de Languii est par contre construit en matériaux définitifs et avait accueilli les réfugiés rwandais pendant le génocide de 1994 dans leur pays.

Depuis mercredi, la situation est revenue à la normale et la distribution des vivres a repris dans le camp de Maltam.

La date du 15 mai a été arrêtée comme jour de déménagement au camp de Languii.
 
Yaoundé - 08/05/2008

Panapress

Commenter cet article