L'armée soudanaise accuse les rebelles du Darfour d'avoir planifié des attaques

Publié le par Hamid K.

TCHAD - 9 mai 2008 - XINHUA


L'armée soudanaise a annoncé vendredi qu'elle avait reçu une information, selon laquelle, un prochain complot était fomenté par un groupe rebelle du Darfour pour attaquer la capitale Kartoum et d'autres importantes villes au Soudan.

L'armée a dit dans un communiqué qu'elle avait reçu une information "sur les préparations faites par le rebelle Khalil Ibrahim pour mener des tentatives de sabotage pour s'infiltrer dans la capitale et des autres villes".

Khalil Ibrahim est le chef du Mouvement rebelle pour la justice et l'égalité (JEM), qui disposerait d' une grande force rebelle au Darfour.

L'armée soudanaise a ajouté qu'elle avait détecté "des infiltrations de ces groupes qui ont pris la route vers le pays via les frontières tchadiennes", ajoutant que "les forces armées prennent toutes les mesures pour assurer la sécurité des villes et des bâtiments".

Cependant, la déclaration n'a mentionné aucune personne arrêtée ayant des liens avec le complot.

Le gouvernement soudanais a accusé régulièrement le gouvernement tchadien d'avoir soutenu les rebelles du JEM, mais ces imputations ont été niées par N'djamena.

La plupart des attaques contre les forces du gouvernement et les forces de maintien de paix de l'Union africaine (UA) au Darfour durant ces derniers mois auraient été effectuées par le JEM.

 

Commenter cet article