Le Tchad se dit surpris par les accusations du Soudan

Publié le par Hamid K.

Communiqué du Gouvernement


Le Gouvernement de la République du Tchad a appris cet après-midi, à travers la télévision soudanaise, que des affrontements ont éclaté ce jour dans la localité d’Um Durman, près de Khartoum, entre l’armée soudanaise et des rebelles. Le Gouvernement de la République du Tchad est surpris de cette escalade au moment où se prépare à Tripoli la réunion des délégations des pays du Groupe de contact de l’accord de Dakar consacrée à la sécurité dans la région.

 

Le Gouvernement de la République du Tchad est encore plus surpris par les allégations de la télévision soudanaise sur un prétendu soutien de N’Djaména aux assaillants. Le Gouvernement de la République du Tchad dément toute implication dans cette aventure qu’il condamne sans réserve, quels qu’en soient les auteurs. Le Gouvernement de la République du Tchad, qui a toujours apporté son appui à la recherche de la paix au Soudan et dans la région, encourage les autorités et les opposants soudanais à persévérer sur la voie du dialogue. Dans ce cadre, le Gouvernement de la République du Tchad invite les oppositions soudanaises à renoncer à la violence et à se joindre à l’accord d’Abuja.

 

Fait à N’Djaména le 10 mai 2008

 

 

Le ministre de la Communication,

Porte-parole du Gouvernement

 

 

MAHAMAT HISSENE

 

Commenter cet article