Levée partielle du couvre-feu au Soudan - euronews

Publié le par Hamid K.

Semblant de retour au calme et de liesse au Soudan, d'après ces images de la télévision d'Etat ce dimanche. La situation reste tendue: les autorités ont partiellement levé le couvre-feu imposé depuis hier à Khartoum après les affrontements entre l'armée soudanaise et les rebelles du Darfour.

L'attaque a été déjouée et tout est désormais sous contrôle, a assuré le président soudanais, évoquant des morts parmi les rebelles et la capture d'une centaine de prisonniers.

Dans son uniforme militaire, Omar el-Béchir a accusé le Tchad d'être responsable de cette offensive. Il a déclaré être contraint de rompre les relations diplomatiques avec Ndjaména, accusé d'avoir entraîné et soutenu les rebelles darfouris. De son côté, le gouvernement tchadien dément toute implication.

Cette attaque à Omdourman, près de Khartoum, est attribuée aux rebelles du mouvement pour la justice et l'égalité, groupe le plus puissant militairement au Darfour. Une région ravagée depuis cinq ans par un conflit qui a fait plus de 200.000 morts d'après des organisations internationales.

 

Commenter cet article