Pourquoi Hillary Clinton refuse-t-elle de jeter l'éponge ?

Publié le par Hamid K.

WASHINGTON (Reuters) - Hillary Clinton a rejeté les appels en faveur de son retrait de la course à l'investiture démocrate et affirmé qu'elle continuerait à se battre jusqu'à ce qu'"il y ait un candidat".

Pourtant, celle qui s'est comparée à Rocky Balboa, le boxeur tenace créé pour le cinéma par Sylvester Stallone, n'a plus aucun espoir de rattraper son adversaire Barack Obama en nombre de délégués.

 

Plusieurs raisons pourraient permettre d'expliquer la décision de l'ex-First Lady de se maintenir dans la course envers et contre tout jusqu'à la fin du processus de désignation, le 3 juin.

L'épouse de l'ancien président Clinton est tout d'abord donnée favorite dans trois des six dernières dernières primaires: la Virginie occidentale, le Kentucky et Puerto Rico. En restant dans la course, elle joue son va-tout, et pourra se consoler en cas de défaite en se disant qu'elle a tout tenté.

La candidate démocrate mise peut-être également sur une gaffe de son adversaire ou une nouvelle polémique qui pourrait pousser les électeurs à s'interroger une nouvelle fois sur la jeunesse et le relatif manque d'expérience du sénateur de l'Illinois.

Clinton pourrait alors plaider sa cause devant les super délégués en faisant valoir qu'elle est la mieux placée pour battre le républicain John McCain.

Mais la sénatrice de New York a peut-être déjà renoncé à ses ambitions présidentielles et pourrait convoiter une place sur un ticket avec Obama comme vice-présidente. Rester dans la course serait alors un moyen de faire pression sur le sénateur de l'Illinois pour qu'il accepte cette idée, suggérée par un ancien conseiller de Clinton aujourd'hui journaliste star d'ABC, George Stephanopoulos. Dans le même ordre d'idée, la sénatrice pourrait convoiter un poste à responsabilité au Sénat américain.

Plus trivialement, la candidate a des dettes et a dû prélever 6,4 millions de dollars de sa cagnotte personnelle pour financer sa campagne.

En restant dans la course, elle espère peut-être se refaire une santé financière en collectant de nouveaux dons.

La campagne démocrate a été longue, parfois violente entre les candidats, et le couple Clinton n'en ressort pas forcément grandi. Bill et Hillary Clinton pourraient être tentés de tirer parti des semaines à venir pour redorer leur image, notamment dans la communauté noire et quitter la campagne sur une note positive.

C'est aussi un moyen pour la sénatrice de continuer à faire parler d'elle et lui garantir ainsi un rôle de premier plan lors de la convention nationale du parti fin août.





         Version française Gwénaelle Barzic

 

Commenter cet article