Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

MAHAMAT ALI ABDALLAH, EN DANGER OU DANGEREUX ?

Publié le par Hamid K.

 

Les Brèves de N'djaména par Beremadji Félix / Tchadactuel

Mahamat Ali Abdallah, en danger ou dangereux ? Deby persiste dans sa ferme volonté de faire porter au seul Mahamat Ali la lourde responsabilité sur la disparition d’Ibni Oumar. Il a même insinué que pendant les événements, on l’a complètement isolé et qu’il a été même décidé de l’écarter définitivement et que c’est grâce à la GR qu’il est revenu à la charge. Conclusion : « je ne suis absolument au courant de rien de ce qui s’est passé pendant ces temps ». D’où la responsabilité de Mahamat Ali, selon toujours Deby. Mais la vérité est ailleurs.

Selon des informations des sources vérifiées, ni l’affaire Ibni, moins encore l’indemnisation sélective, sont responsables du limogeage de Mahamat Ali de la Défense. Juste quelques jours avant le remaniement, Deby a reçu un coup de fil catastrophé du Dr Madani, Secrétaire Général de Sen-Sad, d’un éventuel coup tordu de Mahamat Ali. Dr Madani est un homme de paille de Deby, il reporte à ce dernier tout ce qu’il prétend avoir vu ou entendu depuis la Libye dans les milieux tchadiens ou libyens, en particulier du Guide. Il est chichement rémunéré pour ce travail par Deby. Selon nos infos, Dr Madani est un des rares à posséder la ligne rouge de Deby, alors qu’on sait que quelque fois des chefs d’Etat ont des difficultés à l’avoir en ligne. Selon cet agent de Deby, Mahamat Ali aurait confié à certains de ses amis libyens qu’il est désormais prêt à passer à l’acte et qu’il a le soutien des officines françaises. L’info a été interceptée par le Dr Madani et refilée immédiatement à son maître. On connaît la suite. Si Deby a jugé Mahamat Ali, Ministre de la Défense, dangereux pour son régime, présentement c’est Mahamat Ali qui est en danger ! On connaît la rancune tenace chez Deby.

Abakar Mannani, rétrogradé !
C’est l’air de temps : la chasse aux sorcières, aux porteurs du virus terroriste arabo musulman se poursuit. Une des rares figures encore dans l’entourage de Deby vient d’être victime de cette politique. Moctar Moussa vient d’en faire les frais. Mais le plus surprenant est la rétrogradation en simple chargé de Mission de M. Abakar Mannani, et tenez-vous bien, en termes de préséance il occupe tout simplement la queue ! Quelle humiliation pour le Monsieur. M. Mannani est-il devenu tout d’un coup arabe ? Pourtant il n’y a pas encore longtemps, Mannani n’était ni arabe ni islamiste, il était tout simplement Abakar Mannani, l’homme fort, très fort de Deby. Il était entre la Chiraquie et Deby, aujourd’hui entre la Sarkozie et Deby. Ce n’est pas du tout exagéré de dire qu’il a joué et joue un rôle très important dans le soutien qu’apporte la francafrique à Deby. C’est lui encore qui a rapproché Deby de l’actuelle équipe de l’Elysée. Pour une raison qu’on ignore, le M. qui portait jusqu’aux dernières nominations le titre de « Conseiller personnel » de Deby, est domicilié à Paris et n’a pas mis pieds au Tchad depuis quatre ans. Les visites de Deby à Paris sont organisées et gérées par lui. Il est l’intermédiaire obligé entre la classe politique française et Deby. Alors que s’est-il passé entre Deby et son Conseiller Personnel ? Les services de Mannani ne sont-ils plus utiles ? Ou Deby a-t-il trouvé d’autres serviteurs efficaces ? Ou bien plutôt la phobie arabe a eu raison sur tout le reste. Une chose est sûre : si malgré l’air ambiant, Deby a maintenu Mannani dans son équipe, c’est que l’homme est incontournable, ou plutôt il tient Deby par les c. Deby semble dire «  je ne t’aime pas, mais je ne peux pas sans toi » ! Rétrogradé et rejeté en queue du peloton, Mannani va-t-il continuer à servir fidèlement Deby ? A voir.

La Banque Mondiale rompt avec le Tchad : Pour le Tchad c’est la nouvelle majeure des Sessions de printemps tenues à Washington de la BM/Fmi. La décision a été pratiquement communiquée à huis clos à la délégation tchadienne. Comme le Chef autoproclamé de la délégation a été viré du gouvernement alors qu’il participait aux Sessions, et que l’intéressé a boycotté toutes les réunions de la BM qui ont suivi, la nouvelle est passée sous silence d’autant plus qu’aucun autre membre de la délégation tchadienne n’a pas voulu prendre la lourde responsabilité d’en annoncer.

Au cours des très nombreuses rencontres entre la délégation tchadienne et celle de la BM, celle-ci a montré son exaspération et son irritation face à l’incapacité du Tchad de donner ou de justifier les nombreuses dépenses extrabudgétaire et en termes plus claires la dilapidation du budget national. A la dernière rencontre, présidée par la vice présidente, les mêmes questions ont été posées avec plus d’insistance. Abbas Mahamat Tolli, considéré par la BM comme le plus nul de tous les ministres des finances de tous les temps, était en train de pérorer sur la souveraineté du Tchad, l’agression soudanaise, etc., du disc gratté tout court, quand la dame d’un ton sec et autoritaire le coupa net : « OK, Sir, si le Tchad est souverain de ne pas tenir aucun des engagements bila ou multilatéraux, et dilapider souverainement le budget pour des activités que la BM juge douteuses, en particulier celles relatives aux achats d’armes et à l’acquisition des biens immobiliers à travers le globe terrestre, alors la BM est autant souveraine de réclamer le remboursement immédiat de tous les prêts et surtout la contre partie dans le projet pétrole ; une lettre dans ce sens suivra dans les heures qui viennent ». Et la dame de claquer la porte au nez des tchadiens. C’est après cette séance que la nouvelle du départ du gouvernement du Ministre a été su et depuis, ce dernier a disparu dans Washington sans laisser des traces, idem pour les autres membres de la délégation. Mais la lettre de la BM serait déjà présentement entre les mains du Gouvernement.



Beremadji Félix
N'djaména

Commenter cet article

holly 09/06/2010 17:18



he toi la ou sais tu ke abbas est considere comme le plus null  par la bm alors kel de mande kil trqvqille pour elle toi la tu a un dent pour lui ou koi


idiot ke tu soi ou ke tu sera reste ata place


ca c kel kalite de malediction