Tchad-Soudan: Oil pour oeil.

Publié le par Hamid K.

Soudan-Tchad - La guerre des coups de main
Lepoint

Oil pour oeil. Il y a trois mois, des rebelles tchadiens armés par le Soudan fonçaient sur N'Djamena pour tenter de renverser le régime d'Idriss Déby. On vient d'assister, cette fois, à l'opération inverse. Le 10 mai, des combattants du Mouvement pour la justice et l'égalité (MJE), groupe rebelle du Darfour, appuyé par le Tchad, ont traversé le désert soudanais et sont parvenus aux portes de Khartoum. Hélicoptères de combat, blindés, les autorités soudanaises ont mis deux jours à refouler les assaillants. Pour le régime du général Omar al-Bachir l'alerte est chaude. Du coup, le gouvernement soudanais a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Tchad. Et d'arrêter Hassan al-Tourabi, la principale figure de l'opposition, jugé proche des islamistes du MJE.

Tel est le nouvel épisode de la drôle de guerre à laquelle se livrent le Soudan et le Tchad, par rébellions interposées. L'affrontement trouve ses racines au Darfour, une région soudanaise en proie depuis cinq ans au chaos. Lequel déborde sur l'est du Tchad. C'est, d'ailleurs, à partir de la frontière tchadienne que les rebelles du MJE ont lancé leur centaine de véhicules vers Khartoum. A leur tête, Khalil Ibrahim, issu de l'ethnie des Zaghawa... celle du président tchadien.


2 COMMENTAIRE(S)

Joukov

La mésaventure de El-Bechir

jeudi 15 mai | 21:51

C'est vrai que Deby est en parti responsable de la crise du Darfour, mais il faut savoir que le départ de Deby ne facilitera pas pour autant le règlement définitif du problème. Pour preuve, la crise du sud Soudan continue depuis près de 30 ans... C'est le gouvernement de Khartoum qui a créé cette atmosphère et par solidarité ethnique, plusieurs proches de Deby apportent leur soutien... Au vu de ce qui se passe dans cette région, même moi je serais prêt à apporter mon soutien pour lutter contre l'injustice que subit ce peuple, c'est carrément un génocide... Pour ma part je crois que le départ de El Bechir réglera en partie cette crise...

kalach

L'aventure de Déby

jeudi 15 mai | 18:46

Les émules que Déby est en train de faire risquent de compromettre la paix que nous souhaitons tous au Darfour. Il a crée la rébellion du MJE pour faire le royaume des zaghawa dans les trois pays qui sont : le Tchad, le Soudan et la Centrafrique. Aujourd'hui, je crois que la solution d'une paix réelle viendrait par le départ du président Déby du pouvoir. Comme nous les Africains, nous sommes la proie de l'homme blanc la solution viendrait de lui. C'est une guerre des intérêts français et chinois [...]




Source : Lepoint.fr

Commenter cet article