USA 2008 : Obama contre-attaque

Publié le par Hamid K.

Par Radio-Canada.ca avec Agence France Presse


Barack Obama s'affirme de plus en plus dans la peau du candidat démocrate à la présidentielle de novembre prochain. Il s'est adonné vendredi à de vives critiques envers le président Bush et le candidat républicain John McCain qu'il accuse de verser dans des attaques « malhonnêtes » sur la politique étrangère.

Le président Bush a laissé entendre jeudi, devant la Knesset en Israël, que les démocrates avaient une attitude « conciliante » avec les terroristes.

« Ils [Bush et McCain] essayent de vous tromper, ils essayent de vous faire peur. Ils ne disent pas la vérité », a déclaré Barack Obama, en campagne dans le Dakota du Sud. Il a ajouté que « ces attaques malhonnêtes et qui divisent, du type de celle que nous avons vu émaner de George W. Bush et de John McCain au cours de ces jours derniers ne servent pas la cause [de la politique étrangère] ».

 

[Le président Bush] m'a accusé, moi et d'autres démocrates, de vouloir négocier avec les terroristes et nous a qualifiés de conciliateurs, à l'instar de ceux qui se sont entendus avec Adolf Hitler. C'est typiquement le genre d'attaques épouvantables qui divisent notre pays et nous isolent du reste du monde. — Barack Obama

Le favori à l'investiture démocrate a dit qu'il se sentait « offensé par la poursuite de la stratégie de cette administration, maintenant imitée par John McCain, qui remplace stratégie et analyse par des exagérations grandiloquentes et une volonté de faire peur ».

 

Lorsque les chars nazis marchaient sur la Pologne en 1939, un sénateur américain avait dit: "Seigneur, si seulement j'avais pu parler à Hitler, tout cela aurait pu être évité". — George W. Bush

Barack Obama s'est montré particulièrement irrité par les propos de son rival républicain qui soutient qu'il serait incapable d'assurer la sécurité des États-Unis, « alors que c'est la politique de George W. Bush, soutenue par John McCain, qui a donné du pouvoir à l'Iran ».

Le sénateur de l'Illinois a souligné que « le plus important facteur de l'expansion de l'influence de l'Iran dans la région [Moyen-Orient] a été la politique de George W. Bush et notre invasion en Irak ».

Barack Obama a été la cible d'attaques acerbes de John McCain, qui l'a traité d'« irresponsable » et a douté de son jugement et de son expérience pour diriger les États-Unis. Il a mis au défi MM. Bush et McCain de se justifier sur leur propre action pour protéger le pays.

 



Radio-Canada.ca avec
Agence France Presse

Commenter cet article