L’AN enregistre des nouvelles défections mais ?

Publié le par Hamid K.

Après les ralliements réels ou supposés au régime, les défections en faveur de la rébellion sont de plus en plus nombreuses ces derniers jours.

Le site proche de l’UFDD de Mahamat Nourri, Tchadvision, a annoncé hier la défection de Colonel Hissein Kouchigué, Commandant du groupement N°13 de la gendarmerie de Goz Beida. Ce dernier a rejoint l’UFDD avec plus d’une cinquantaine des officiers, sous officiers et soldats de l’ANT à bord de trois véhicules.

Dans une note d’information, l’UFCD de Adouma Hassaballah, a déclaré avant-hier l’arrivée dans ses rangs de plusieurs officiers supérieurs de l’ANT, dont le Colonel Mayiya  Abakar (Commandant des Opérations du détachement de TISSI), le Colonel Abdelmounime Mahamat Barka et le Commandant Amine Bechir.

Malgré la publicité faite par la propagande du régime sur les quelques individus dont certains n’ont de rebelle, que de venir du coté de la frontière soudanaise, il est clair que  la désaffection est de plus en plus  grande du coté des militaires gouvernementaux.
Les quelques cas des grands officiers qui ont regagné le pays ne s’expliquent pas nécessairement par un ralliement pur au régime. Il faut reconnaître que certains de ces gens ont courageusement combattu le régime pendant plusieurs années. Beaucoup des raisons peuvent expliquer leur désengagement. Dans la plupart des cas d'ailleurs, ces valeureux combattants ont été découragés par les dirigeants de la rébellion. La responsabilité de ces derniers ne doit pas être occulter sur cette question.  

On sait d'ailleurs à juste titre que, c’est à cause de la défaillance des dirigeants de la rébellion que Deby est toujours au pouvoir. Si en février dernier Nourri et Timan ont été d'accord sur qui remplacera Deby, on aurait pas pleuré les morts d'Addé le 01 avril dernier. Peut on éternellement commettre des erreurs sans se faire reprocher de rien que ce soit ?

Beaucoup des vies ont été sacrifié ; beaucoup des personnes sont devenues des handicapés pour le reste de leur vie ; beaucoup des femmes sont devenues des veuves ; beaucoup sont devenus des orphelins. Tout ça, ce beaucoup! L'une des régles élémentaires de la démocratie, c'est justement d'assumer sa responsabilité en cas de faute caractérisée. 

Si on a tant sacrifier pour lutter conte Idris Deby par ce qu’il gère mal le pays, les dirigeant de l’opposition armée ne pouraient indéfiniment être à la tête de la rébellion, s’ils sont incapables de conduire la lutte contre la dictature. 

 



La rédaction 

 

 

Commenter cet article

safia outman 22/05/2008 21:39

Commencer par dire que ufcd a quitté l'alliance
ne nous dites pas demain que c'est des histoires montées par yacoub et patati patata,
dés qu"on vous dit que nouri est un problèmevous insultez les gens, finalement lyadish a raison

FAN TCOMTCHAD 20/05/2008 20:02

Selon certaines rumeurs qui sont parvenues à notre rédaction, l’Alliance Nationale semble vivre des moments difficiles au sein de sa structure. En effet, la base militaire de son principal allié, l’UFCD, ainsi qu’un nombre important des responsables dudit groupe contester clairement le leadership de M.Nourri à la tête de l’A.N. A l’exception de M. Adouma Hassaballah, l’ensemble des membres de l’union des forces pour le changement ne voudrait plus accepter la présidence de l’alliance par le leader de l’UFDD. Selon certains observateurs, l’immobilisme qui prévaut actuellement dans le camp des rebelles est intimement lié à cette vague de contestation.

A suivre…