Le Nigeria va récupérer 2 milliards USD auprès de Shell et Exxon

Publié le par Hamid K.

Par Panapress

Le président nigérian, Umaru Musa Yar’Adua, a ordonné à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) de prendre des mesures immédiates pour récupérer 1,91 milliard de dollars dus au gouvernement fédéral par Shell et Exxon-Mobil dans le cadre des Contrats de partage de la production (CPP) sur les gisements pétroliers de Bonga et d’Erha.

gissant sur recommandations de la commission mise en place par son administration pour déterminer si des opportunités de revenus ont été perdues par le Nigeria dans le cadre des CPP sur ces deux gisements off-shore qui représentent près de 20% de la production pétrolière totale du pays, le président Yar’Adua a ordonné ce qui suit : Que la somme totale de 1,496 milliard de dollars due à la NNPC sur la base de l’application correcte des amortissements fiscalement autorisés du CPP doivent être récupérés. Cette somme se décompose comme suit : 850 millions de dollars pour Bonga et 646,3 millions de dollars pour Erha.

Que la somme de 414,6 millions de dollars due à la NNPC et au gouvernement sur les ventes de gaz de Bonga et sur les taxes des ventes de gaz doit être récupérée.

Et que tous les futurs Accords sur les ventes de gaz devront prendre en compte les Liquides du gaz naturel (LGN) pour s’assurer que le gouvernement tire le meximum de profits économiques de ces accords et que cette position soit adoptée dans le cadre de la renégociation de tous les Accord CPP existants.

Selon le porte-parole présidentiel, Segun Adeniyi, le président Yar’Adua a également ordonné que le services fiscaux fédéraux recouvrent les paiements sous formes de taxes dûs par Shell Nigeria Exploration and Production Company et Esso Exploration and Production Nigeria Limited sur l’exploitation des gisements de Bonga et Erha.

En recevant le rapport de la commission présidée par son Conseil spécial sur les affaires pétrolières, le Dr Emmanuel Egbagah, le président a réaffirmé son engagement à instaurer une responsabilité et une transparence totales dans la gestion des secteurs du pétrole et du gaz au Nigeria.

Il a indiqué que son administration continuerait à tout faire pour s’assurer que le Nigeria tire le maximum de bénéfices économiques de ces ressources données par Dieu et que leurs recettes soient utilisées de manière adéquate pour améliorer les conditions de vie de tous les Nigérians.

Le président va bientôt annoncer son agenda élargi pour la restructuration totale du secteur du pétrole et du gaz, conformément à sa vision de faire d’une industrie simplement extractive un secteur qui ajoute des valeurs tangibles à l’ensemble du tissu économique du pays, ajoute le communiqué.





Source : Afrik.com

Commenter cet article