Gourbal Djiddi : Un drôle d'opposant

Publié le par Hamid Kelley

Le mot de Gourbal Djiddi Président du P.A.R


République du Tchad
Unité-Souveraineté-Progrès
Parti D’Action Républicaine au Tchad
Vaincre ou Mourir le Tchad Vaincra

« Je m’engage sur l’honneur à promouvoir la réconciliation, l’harmonie et la concorde entre les divers éléments qui forment notre people. » Wilfrid Laurier

Le Mouvement Patriotique du Salut est considéré comme un parti extrémiste, tribaliste, népotiste et j'en passe...Par qui? Par les étrangers qui, à leur guise, manipulent la plupart des tchadiens qui gobent tout ce qu'on leur raconte...et majorité d'entre eux sont des clans de Deby originaires du soudan et d’autres catégories des terroristes ou le Torbora de l’élève de Docteur Hassan Turabie -Dr.AL- Khalile Ibrahim par exemple, bien malheureusement ces gents qui détient le pouvoir real de notre pays. Ils se servent des liens ethniques bilatéraux avec Deby pour déstabiliser à la fois le Tchad et l’Afrique. Il ne s'agit pas d'une critique à l’ égard du MPS, loin de là, mais d'une constatation logique de la société actuelle.

Certes, les mouvements politico-militaires de l’Est sont dirigés par une bande d'incompétents, tribalistes, criminels, menteurs, bourreurs, aventureux et négationnistes (salut Habré ou Deby, criminels de guerre, massacres de citoyen civil et malversations financières communes). C’est pourquoi Deby a eu la chance que le Soudan a choisit les anciens de DDS et ses neveux et beau père comme son cheval de bataille. Ceux-là ne peuvent pas amener un changement car, ils sont moralement mal assis ou égale a Deby, la preuve voila-ils étaient a N’djamena, mais ils se sont retournés au Soudan bredouille. Cela veut dire qu’il faut être cancre pour combattre son ennemi sur son point fort. Surement, si le choix est porté sur les autres opposants tchadiens le départ de Deby est imminent et immédiat.

J'en appelle au tchadien qui aie un peu de bon sens, pour ne pas se laisser toujours gouverner par (une minorité de moins 1% de la population qui détient 99% du pouvoir politique, militaire, policière et économique) des lâches et les dictateurs imposer et parrainer les étrangers, les plutôt que possible. Aussi, j’exhorte les tchadiens s’unir au nom de Deby doit partir, pour répondre a la misère et l’humiliation des populations tchadiennes.

Plus le temps passe, plus qu’il est clair qu’il est impossible de sortir de la crise sans opérer des changements fondamentaux dans les systèmes économiques et politique au Tchad. Comme Deby dirige notre pays d’une manière tribale, sinon il est tyran, kidnappeur des presses, des opposants et les illuminés. En effet, le changement des premiers ministres ne peut pas être la solution de la crise tchadienne, c’est Deby,Deby peut changer autant des premiers ministres, et bien, nous découvrirons que, avec des institutions tribalistes et fanatiques, il impossible de mener une politique démocratique au Tchad.

Contrairement aux tentatives de l’organisation internationales faites pour résoudre la crise tchadienne, plus elles se éloignent de les causes de la crise (la dictature, règne sans partage, l’injustice sociale, escroquerie, népotisme, pilages de deniers public, l’ingérence extérieur et j’en passe). Je voudrais attirer a l’attention de pays investisseurs du Tchad, notamment la France et les Etats Unis, qu’ils ont un intérêt au Tchad démocratique et prospère que dictatorial, je veux dire par la, Tchad avec un slogan Deby Doit Partir. De plus, il faut une bonne dose d’aveuglement et d’ignorance pour croire que le régime fanatique de Deby n’est pas contrôlé par les extrémistes soudanais (des conseillers, des agents et des diplomates).

Par ailleurs, Charles de Gaulle, courageux rebelle de la France anti-nazie, demandait un jour au grand philosophe Jean Guitton : « Qu’est-ce la lâcheté, maître ? » À ce puits de sagesse de répondre : « La lâcheté, Général, c’est de rechercher l’approbation et non la vérité ; les médailles et non l’honneur, la promotion et non le service rendu ; le pouvoir et non le salut de l’humanité. » Que cette réponse s’applique bien à notre General-président Deby qui dit défendre de la démocratie, alors qu’il nous a amené ni or ni diamant mais la misère, tribalisme et la dictature.

Par ailleurs, le président Sarkozy a eu le feu vers des américains pour que son paysintervienne au Tchad,au nomde « protéger »les réfugiés du Darfour trouvés dans des camps dans ce pays. Mais personne n’est dupe. En réalité elle a besoin du soutien de l’Amériqueet des pays européens pour sauver le régime de tribaliste tyran Debyde ses propresrebelles installés aux quatre points cardinaux du Tchad. Ce régimeminoritaire qui assure sa survie que grâceà la France. Donc,la France applique a lettre, la célèbre phrase de Charles De gaulle, « les Etats n’ont pas des amis mais des intérêts ».De cette façon Sarkozy a pu rouler les Etats-Unis et l’Europe dans la farine.

Cette interventiondans les affaires Tchado-tchadien de Sarkozy, sous couvert de protéger les réfugiés du Darfour, rappelle l’ingérence de la France dans les territoires ivoiriennessous prétexte de protéger les communautés françaises. Comme ce génère des interventions avait mal finie en Côte D’Ivoire en témoigne, rien ne laisse présager une fin plus joyeuseau Tchad et au Soudan. En fin, on dire que la France ne se gêne pas de violer la souveraineté du Tchad et elle joue à la fois le rôle de maitre et gendarme au Tchad.

L’ampleur et de la difficulté du problème exige maintenant une action organise pour et par des millions de tchadiens. Il est temps que les tchadiens démocrates et républicains affronts la dictature lâche présent et future sur tous les fronts. Afin, nous s’engageons sur la voie de la dignité, de la tradition, nous deviendrons les maitres de notre destin. En effet, il faut que le peuple tchadien cesse de tourner en rond et sorte du cercle de la dépendance, la soumission à la dictature ou la colonisation indirecte, de l’arriération et de la pauvreté. Il peut sembler proche s’il est armé de la démocratie républicaine, le patriotisme, du courage, du génie et des vertus.

Fait, à Kaskoua le 23 mai 2008
partchad@yahoo.com
Le Président du PAR
Gourbal Djiddi Nokour





Source : Tchado.com

Commenter cet article