Afrique en marche - Xinhua

Publié le par Hamid Kelley


BEIJING, 28 mai (Xinhua) -- Voici notre rubrique "Afrique en marche":

La Zambie appelle les membres du COMESA à répondre efficacement à l' augmentation des prix de la nourriture

LUSAKA -- Mardi, le gouvernement zambien a appelé les membres du Marché commun d'Afrique orientale et australe (COMESA) à oeuvrer vers un mécanisme agricole effectif pour répondre efficacement à l'augmentation des prix de la nourriture et améliorer la sécurité alimentaire dans la région. Le vice-ministre de l'Agriculture et des Coopératives, Daniel Kalenga, a déclaré à Lusaka que le COMESA doit mettre en place un outil commercial et de marketing approprié pour motiver les agriculteurs de la région à devenir des producteurs durables et fiables, et ceci afin de garantir la sécurité alimentaire et de répondre de manière efficace à l'augmentation des prix dans le monde. A la réunion de l'Alliance pour le commerce des marchandises en Afrique orientale et australe (ACTESA), M. Kalenga a déclaré que l' insécurité alimentaire continue de nuire au processus de développement général de la région du COMESA, alors que celle-ci possède un fort potentiel agricole. Il a souligné que le COMESA doit développer de toute urgence une base industrielle qui jouerait un rôle important pour motiver les agriculteurs à augmenter la production de cultures de base et le commerce dans la région. Les objectifs principaux du programme ACTESA sont d'augmenter les revenus agricoles en liant les agriculteurs aux institutions du marché émergent pour améliorer la commercialisation et la profitabilité de la production de cultures de base et pour augmenter le commerce de ces cultures au niveau régional.

Baisse du taux de VIH/sida en Zambie

LUSAKA-- Le taux de prévalence du VIH/sida en Zambie a baissé de 1,3 point de pourcentage entre 2001 et 2007 et parallèlement, la sensibilisation de la population zambienne au virus a grimpé à près de 99 %, s'est félicité mardi à Lusaka le ministre zambien de la Santé Brain Chituwo. Le taux de prévalence du VIH/sida est ainsi passé de 15,6% à 14,3 % en 6 ans, a-t-il souligné. A l'occasion de la publication du Rapport 2007 sur la santé démographique en Zambie (ZDHS), du Rapport sur la surveillance de la réponse multisectorielle au sida en Zambie, et du Rapport bisannuel d'évaluation, qu'il a remis à la session spéciale de l'Assemblée générale des Nations unies pour le sida, il a attribué cette tendance à la détermination du gouvernement à améliorer le secteur de la santé et à l'implication des personnes concernées dans la lutte contre la maladie. Chituwo a souligné que les soins apportés aux mères s'étaient améliorés en Zambie où le taux de mortalité infantile avait par ailleurs baissé. La tendance est la même dans la lutte contre le paludisme grâce à une protection accrue et l'utilisation de moustiquaires traitées , notamment par les femmes enceintes.

Les profits avant impôt du Kenya Safaricom en hausse de 16%

NAIROBI -- Les profits avant impôt du plus grand fournisseur kenyan de services de téléphonie mobile, Safaricom, sont en hausse de 16% à 19,9 milliards de shillings (320 millions de dollars) pour l'année fiscale qui s'est terminée le 31 mars 2008. Après impôt, ce chiffre est de 13,853 milliards de shillings (223 millions de dollars), soit une hausse de 15,3% par rapport aux 12, 01 milliards de shillings (194 millions de dollars) de l'année dernière. Le P.D.G. de Safaricom Michael Joseph a expliqué que pendant cette année, la société avait maintenu une campagne de croissance agressive à la fois pour attirer davantage d'usagers par des promotions et des investissements massifs à cette fin, et pour augmenter la capacité du réseau et améliorer la couverture des zones rurales. "C'est le bénéfice avant impôt le plus élevé jamais annoncé par une entreprise d'Afrique de l'est après un record du même ordre l'année d'avant", a souligné M. Joseph. M. Joseph a souligné que le nombre d'usagers avait augmenté de 68% entre mars 2007 et mars 2008, passant de 6,1 à 10,2 millions et qu'en terme de parts de marché, Safaricom est passé de 72 à 84%, imputant ces bons résultats à la force des actions de marketing menées.

L'exploitation du nickel commence à Madagascar

ANTANANARIVO -- L'exploitation du nickel a commencé dans le nord de la grande île de l'océan Indien, a-t-on appris mardi dans la capitale malgache. Sheritt International Corporation, un consortium de l'entreprise minière canadienne, SNC-Lavalin Inc. également en provenance du Canada, Sumitomo Corporation du Japon et Resources Corporation de la Corée du Sud, ont investi 3,3 milliards de dollars pour l'exploitation du nickel et d'autres ressources à Ambatovy, 80 kilomètres au Nord-Est de la capitale de Madagascar. Selon un accord signé entre Sheritt et le gouvernement malgache à la fin de 2006, Sherritt a le droit d'exploiter la mine pendant 30 ans. Les plus récentes statistiques ont montré que plus de 25% du projet, y compris les usines ont été déjà réalisés. Le projet consiste en une exploitation minière à ciel ouvert et une usine de préparation de minerai avec le minerai latéritique livré par pipeline vers une usine de traitement et de raffinage près de Toamasina. Les premiers resultats montrent que Ambatovy dispose des réserves de 125 millions de tonnes de minerai composé de 1,04% de nickel et de 0,099% de cobalt.La capacité de production annuelle à Ambatovy est estimée à 60 000 tonnes de nickel, 5600 tonnes de cobalt et d'environ 190 000 tonnes de sulfate d'ammonium.

Le Zimbabwe organisera la Conférence africaine de voyages

HARARE -- Le Zimbabwe accueillera en novembre prochain la conférence de l'Association africaine de voyages aux Chutes Victoria pour améliorer davantage le secteur touristique du pays, a déclaré un officiel. Le directeur exécutif de l'Autorité touristique du Zimbabwe, Karikoga Kaseke, est de retour de Tanzanie, où il a participé à la conférence annuelle de l'Association africaine de voyage, où le Zimbabwe a été choisi pour accueillir la prochaine conférence aux Chutes Victoria, a rapporté mardi le média local ZBC News. M. Kaseke a annoncé que le Zimbabwe, qui a participé pour la dernière fois à cette conférence en 1988, est désormais nouveau membre de l'association. M. Kaseke a indiqué que le pays tirera profit de l'organisation de la prochaine réunion de l'Association africaine de voyages, car elle servira au Zimbabwe de plateforme pour présenter ses attractions au monde entier. Il a précisé que la conférence de Tanzanie était très réussie et a attiré plus de 300 représentants de toute la planète.La conférence a débouché sur plusieurs stratégies que les Africains peuvent mettre en place pour rivaliser avec les autres destinations internationales. L'Association africaine de voyages a été créée en 1975 pour "vendre" l'Afrique au reste du monde comme destination touristique majeure. (à suivre)

Afrique en marche (2/der)

Algérie: le Conseil de gouvernement adopte le dossier relatif aux mécanismes de soutien du renouveau rural

ALGER -- Le Conseil de gouvernement a examiné et adopté mardi le dossier relatif aux mécanismes de soutien du renouveau rural présenté par le ministre délégué chargé du Développement rural Rachid Benaïssa. Lors d'un point de presse, M. Benaïssa a indiqué que la politique du renouveau rural engagée depuis 2007 et qui s'étale jusqu'à l'horizon 2013, porte notamment sur la valorisation du monde rural à travers l'adoption de programmes intégrés avec l'implication de plusieurs secteurs ministériels. Ce programme a pour objectif de valoriser les ressources naturelles, surtout les terres agricoles et sylvestres, le littoral et les montagnes, de moderniser les villages et les agglomérations rurales afin d'y améliorer le niveau de vie.Sur 4 729 projets de proximité et ruraux enregistrés, 933 ont été réalisés à mai 2008, a indiqué M. Benaïssa ajoutant que ce programme qui accorde un intérêt particulier à la promotion des activités économiques locales notamment le commerce et le tourisme rural, valorise le produit local et l'utilisation des énergies renouvelables. 90% de la superficie globale de l'Algérie sont constitués de zones rurales peuplées de quelque 14 millions d'habitants dont 70%ont moins de 30 ans, a indiqué M. Benaïssa précisant que 942 communes rurales sont dénombrées au niveau national.

UE et les ACP en consultation à Dakar sur les produits de base agricoles

DAKAR-- Un atelier régional de consultation sur les produits de base agricoles, réunissant des représentants des pays Afrique Caraïbes et Pacifique (ACP) et des experts de l'Union européenne ( UE) s'est ouvert mardi à Dakar, a-t-on constaté sur place. Les participants à cet atelier de deux jours vont s'étendre sur le programme dit "Tous ACP" concernant les produits de base agricoles, programme financé par l'UE pour 45 millions d'Euros. "Le budget alloué à ce programme est certes modeste. Mais on peut s'attendre à ce qu'il soit revu à la hausse. D'autant plus que beaucoup de partenaires de financement prennent part à l'atelier", a indiqué le ministre sénégalais de l'Agriculture, Hamath Sall à l'ouverture de la rencontre. Selon M. Sall, les produits agricoles représentent 15% des exportations des pays de la sous-région ouest- africaine. "Malgré cette place centrale qu'elle occupe, l'agriculture ne bénéficie pas toujours des allocations budgétaires nécessaires", a-t-il déploré. "La flambée des prix des denrées alimentaires nous amène à repenser notre politique agricole qui représente 35% du produit intérieur brut (PIB) de la sous région. C'est également la principale source d'emplois et de revenus pour les populations du monde rural", a-t-il expliqué, avant de citer l'expérience du Sénégal, qui va lancer une campagne agricole pour l'autosuffisance alimentaire à l'initiative du président sénégalais Abdoulaye Wade.

Sénégal : la Maison nationale de la presse en chantier dans une semaine

DAKAR -- Les travaux de construction de la Maison nationale de la presse vont débuter dans une semaine, a annoncé mardi Radio Sénégal en citant le ministre sénégalais de l'Information et des Relations avec les Institutions, Abdoul Aziz Sow. Une somme de 2 milliards de FCFA (4,7 millions de dollars) est disponible pour le financement du projet, a précisé la même source.Le Premier ministre sénégalais Cheikh Hadjibou Soumaré a présidé mardi une réunion pour "faire le point" du projet de construction d'une maison nationale de la presse. Les ministères de la Construction, du Budget, de l'Economie et des Finances ont pris part à cette réunion. Le ministre sénégalais de l'Information et des Relations avec les Institutions, Abdoul Aziz Sow, avait affirmé lundi, en marge de la cérémonie d'ouverture de la deuxième rencontre annuelle de l'Association privée des producteurs et télévisions d'Afrique, qu'"il ne s'agit pas simplement de venir faire un coup de pioche, il y a un ensemble de dispositions préalables. Les dispositions financières sont là, dans les budgets de 2007 et 2008. L'érection de cette maison de presse ne saurait tarder".

Le Portugal envisage d'installer une plate-forme commerciale au Cap-Vert

DAKAR -- Le président de l'Association industrielle portugaise (AIP), Rocha Matos, a annoncé que son pays envisage d'installer une plate-forme d'exportation au Cap-Vert, afin de mettre ses produits sur les marchés de l'Afrique de l'Ouest et de l'Atlantique Sud, affirme mardi un journal capverdien. Rocha de Matos, cité mardi par le journal en ligne Asemanaonline, a expliqué que le projet des hommes d'affaires portugais, qui ont l'appui du gouvernement, s'inscrit dans un cadre stratégique approuvé lors du sommet Europe-Afrique, organisé en décembre dernier à Lisbonne. Le président de l'AIP a cité les transports maritimes, les télécommunications, les nouvelles technologies, l'énergie, le tourisme et le commerce extérieur comme les principaux domaines sur lesquels la plate-forme d'échanges commerciaux s'appuiera. Le Cap-Vert a déjà signé avec la Chine un accord pour la mise en oeuvre d'un projet de transformation de Porto Grande, sur l'île de Sao Vicente et des chantiers navals de CABNAVE, sur la même île, en un centre d'appui à la pêche en Afrique de l'Ouest, rappelle-t-on.

Côte d'Ivoire : une chaire de l'Unesco pour l'eau et la promotion du genre installée

ABIDJAN -- Une chaire internationale pour l'eau et la promotion du genre a été installé mardi à l'Université d'Abidjan- Cocody. La chaire baptisée "Eau, femmes et pouvoir de décisions" vise à promouvoir un système de gestion intégré d'activités de recherche, de formation, d'information et de documentation dans le domaine des femmes, du genre, de l'eau, des sciences exactes, naturelles, technologiques et sociales. Sa création est une réponse aux besoins pratiques et stratégiques des populations pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en vue d'un développement durable en Afrique, a expliqué Mme Yao Kouassi Euphrasie Hortense,auteur des travaux ayant valu la distinction à la Côte d'Ivoire en 2006. Ces travaux ont porté sur la gestion des systèmes d'hydraulique villageoise améliorée par des hommes et des femmes leaders ruraux pour une pérennisation de l'eau potable. La chaire dispense une formation académique ( activités universitaires) et une formation qualifiante (activités de développement et du genre).




 

 

© Copyright Xinhuanet

Commenter cet article