Un autre religieux pro-Obama sème le trouble dans la campagne

Publié le par Hamid Kelley


M. Obama mêlé à une nouvelle polémique impliquant un révérend
LEMONDE.FR
avec AP

Après
Jeremiah Wright, l'ancien pasteur avec qui il a rompu à la suite de ses propos douteux, Barack Obama a été obligé d'intervenir pour prendre ses distances vis-à-vis d'un autre homme religieux, le réverend Michael Pfleger. Ce dernier a attaqué Hillary Clinton lors d'un sermon prononcé dans l'église fréquentée par M. Obama, la Trinity United Church of Christ, à Chicago. Une vidéo de l'incident est apparue sur YouTube, forçant le sénateur de l'Illinois à déclarer qu'il était "très déçu" et M. Pfleger à s'excuser publiquement.

Devant un parterre de fidèles, le révérend a imité et moqué la sénatrice de New York. Faisant référence à l'incident lors duquel Mme Clinton était à deux doigts de pleurer, pendant un meeting dans le New Hampshire, M. Pfleger, qui est blanc, l'a accusée de "se croire autorisée" à obtenir l'investiture démocrate parce qu'elle est "blanche". "Elle a toujours pensé : ceci est à moi. Je suis la femme de Bill. Je suis blanche, a-t-il lancé lors de son sermon. Puis, de nulle part, est arrivé Barack Obama. Elle s'est dit : zut, d'où t'es venu ? Je suis blanche. C'est mon dû. Un Noir essaie de me voler la vedette."

Un communiqué diffusé par la campagne de Barack Obama a dénoncé "une rhétorique qui ne reflète pas le pays que je connais,  ni le désir des Américains de se réunir autour d'une cause commune". Howard Wolfson, porte-parole d'Hillary Clinton, a déclaré qu'il était "décu que le sénateur Obama n'ait pas dénoncé spécifiquement les propos ignobles sur le sénateur Clinton".



Barack Obama sera investi le 3 juin / Reveil-des-marmottes.net

Il manque 45 délégués à Barack Obama pour être officiellement déclaré candidat Démocrate. Son avance sur Hillary Clinton est considérable et mathématiquement, la sénatrice de New York ne peut plus revenir sur le sénateur de l'Illinois. Dans une interview à radio KGO (San Francisco), Harry Reid a déclaré s'être entretenu avec Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des Représentants et Howard Dean, le président du Parti Démocrate, ils ont invité les superdélégués qui ne se sont pas encore prononcés de le faire de lors des dernières primaires le 3 juin... Selon Noutnoute, la démocratologue du Réveil des Marmottes, Barack Obama est assuré de l'investiture et affrontera John McCain le 4 novembre. Noutnoute précise: «Barack Obama battra John McCain et sera élu président des États Unis...» John McCain a été investi par le Parti Républicain très vite. Hillary Clinton voudrait continuer la bataille pour l’investiture jusqu’à la convention du Parti Démocrate qui aura lieu du 25 au 28 août à Denver au Colorado.

De nombreuses personnalités ont fait remarquer qu’une bataille trop longue nuirait aux chances des Démocrates lorsqu’il faudra affronter le Républicain John McCain. Le jeudi 29 mai, Robert Gibbs, le porte-parole de Barack Obama, a déclaré: «Mardi ou mercredi de la semaine prochaine, nous connaîtrons le candidat Démocrate et je peux vous dire que ce sera Barack Obama...» Noutnoute et le Réveil des Marmottes ont fait la même analyse il y plusieurs semaines... Si Nancy Pelosi, la présidente de la Chambre des Représentants, est aux côtés de Barack Obama pour la course à la Maison Blanche, John McCain, le Dmitri Medvedev de George Bush, peut vraiment se faire du souci.

Commenter cet article