Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tchadactuel rapporte : Deby chasse les Arabes !

Publié le par Hamid Kelley

Les Brèves de N’djamena / Par Beremadji Félix / Tchadactuel

La chasse aux arabes
– Le CEMGA adjoint, Abderahim Bahar a fait un message confidentiel bref mais très explicite à tous les Commandants des régions avec info PR et MINDEF. Objet du message : « Compte tenu du départ massif des éléments arabes vers la rébellion, veuillez mettre aux arrêts immédiats tout arabe ou assimilé, se promenant seul ou en groupe sans objet précis ». Prenant prétexte, les militaires de Deby des régions de l’est particulièrement dans le Batha et le Salamat, se donnent à cœur joie la chasse aux arabes ; personne n’échappe à leur hargne et harcèlement. Les plus visés sont les bergers et leur troupeau. Les zaghawa et les goranes, Com régions, profitent de ce message pour faire main basse sur le bétail des arabes. Après les bergers, les jeunes filles arabes, sont les victimes les plus exposées ; elles sont l’objet des viols collectifs de la part des toroboro et de la milice de Saleh Deby qui se comportent pire que les miliciens de Bemba en RCA. La troupe dans son ensemble a très mal accueilli le message et l’indignation est à son comble au sein des très rares collaborateurs arabes de Deby. Même le 3x Dr et 3x Gl a exprimé publiquement son indignation ; mais que vaut l’indignation du 3X Dr aux yeux de Deby ? Rien, nada !

Mahmoud Adam Bechibo est le nouveau démarcheur – Généralement, la lune de miel entre Deby et un collaborateur ne dure pas plus d’une année, mais avec Mahmoud Adoum Bechibo, c’est exceptionnel : elle dure depuis plus de trois ans. Mahmoud, comme tout bon soudanais, par des acrobaties propres aux tourabistes, a pu obtenir de Deby la gestion de ses biens immobiliers et financiers aux USA et ailleurs. L’Ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis vient de s’incruster dans un autre volet très alléchant : l’achat des armes. En effet, arnaqué à tout bout de chemin par des différents intermédiaires locaux et étrangers, Deby vient de confier au tourabiste le soin de trouver des armes de destruction massives. Muni d’un ordre de mission signée de Deby, le M. sillonne le monde à la recherche des ADM. Il est continuellement entre deux avions : il est aujourd’hui en Corée du sud, le lendemain en Russie, puis en Ukraine, et ensuite au Brésil, en Amérique centrale, en Malaisie, etc. Les mauvaises langues disent que le tourabiste est plutôt en train de faire de fructifier ses affaires et placements et prendre la poudre d’escampette dès que son mentor va disparaître de la scène publique tchadienne.

Mais où est l’avion présidentiel ? Cette quincaillerie qu’Adoum Younousmi a découverte dans un rebut du désert de Californie, rachetée et retapée pour un coût de plus de 30 millions de dollars, ne vaut pas un sous aujourd’hui. Happé intentionnellement à l’aile par un avion cargo français, l’oiseau est garé pour le moment dans le hub de l’armée de l’air tchadienne et est devenu un objet de curiosité. Dommage c’était un petit bijou, un appartement F6 de luxe, volant, en quelque sorte ! Mais ça, c’est l’apparence.

Ceux qui ont eu l’occasion de savoir sur les différentes tractations ayant abouti à l’acquisition de l’oiseau rare, commencent à chuchoter. De ces mauvaises langues, on apprend qu’il ne valait pratiquement pas plus d’un million de dollars US, puisqu’il séjournait depuis 4 ans dans un débarras. Autre révélation : l’origine de l’argent qui a servi à l’achat du palais volant. On savait déjà que cet argent n’est pas sorti du trésor public, aucune trace en effet dans les écritures du trésor. Tout ce qu’on savait est que les virements ont été régulièrement effectués à partir de la CBT, ex BDT. Un bout de vérité commence à transparaitre : cet argent provient des transactions et commissions obtenues lors de l’achat des prêts bilatéraux du Tchad par des intermédiaires douteux. Ainsi, très bientôt le Tchad aura à faire à des créanciers vautours comme ont eu à faire certains pays de la sous-région.


Beremadji Félix
N’djaména



A lire aussi :  -   Tchadactuel et les Arabes: Quel est l'objectif rechercher ?
                    
                                 - Deby et la haine des Arabes




Commenter cet article