Barack Obama à deux petits doigts de l'investiture

Publié le par Hamid Kelley

Hillary Clinton a remporté dimanche la primaire démocrate à Porto Rico, une victoire toutefois largement symbolique pour la sénatrice de New York.

La victoire de l'ex-first lady est convaincante, avec près de 70% des suffrages et 38 délégués, mais Barack Obama a remporté 17 délégués, et il a aussi obtenu le soutien de deux superdélégués.

Il ne lui manque plus que 47 délégués ou superdélégués pour passer la barre fatidique des 2.118 désormais requise pour décrocher l'investiture.

Les collaborateurs du sénateur de l'Illinois pensent d'ailleurs que cela pourrait être fait dès le début de la semaine, avec les primaires du Montana et du Dakota du Sud.

Les deux candidats ont encore à se répartir 31 délégués mardi, mais la direction de l'équipe de campagne de Barack Obama envisageait avec confiance le ralliement d'un nombre suffisant de superdélégués dans un proche avenir pour permettre à leur champion de décrocher l'investiture.

En campagne à Mitchell, dans le Sud-Dakota, Barack Obama a lui-même dit ne pas douter de la capacité de son parti à rester uni, avant de parler de sa rivale en des termes chaleureux habituellement réservés au vaincu. Hillary Clinton sera "un grand atout lorsqu'arrivera le mois de Novembre", date de l'élection présidentielle générale et du face-à-face avec le candidat républicain John McCain, a-t-il déclaré devant des supporters.

Barack Obama dispose désormais de 2.071 délégués, contre 1.915,5 pour Hillary Clinton, selon un décompte de l'Associated Press.

Le décompte de 99% des scrutins de la primaire de Porto Rico attribuait 261.916 voix à Mme Clinton, soit 68%, contre 120.929 voix pour son rival, ou 32%.

Devant des supporters de San Juan à Porto Rico, la sénatrice de New York a assuré qu'elle supplanterait son adversaire en terme de votes populaires à l'issue des deux primaires de mardi. Elle a également souligné ses victoires inattendues dans des Etats-clé.

"Pour les dernières primaires, je vous demande de réfléchir à ces questions. Quel candidat représente le mieux la volonté du peuple qui a voté lors de cette élection historique"?, a-t-elle lancé, dans un nouvel effort pour convaincre les quelque 200 superdélégués neutres à même de faire pencher la balance en sa faveur. AP

Commenter cet article