Hillary Clinton apporte son "plein soutien" à Barack Obama

Publié le par Hamid Kelley

WASHINGTON (AFP) — Hillary Clinton, la sénatrice qui rêvait de briser "le plafond de verre" et de devenir la première femme élue à la présidence des Etats-Unis, a apporté son "plein soutien" samedi à Barack Obama tout en soulignant qu'il faudrait encore compter avec elle à l'avenir.

"La façon de poursuivre notre combat maintenant, d'atteindre les objectifs que nous nous étions fixés est de mettre notre énergie, notre passion et nos forces pour faire tout ce que nous pouvons pour faire élire Barack Obama, le futur président des Etats-Unis", a lancé la sénatrice démocrate de New York devant ses partisans réunis à Washington.

"Aujourd'hui, je suspends ma campagne, je félicite (M. Obama) pour sa victoire (...) Je lui apporte mon plein soutien", a ajouté Mme Clinton, déclenchant de nombreux applaudissements mais également quelques sifflets parmi les quelque 2.000 personnes, en majorité des Blancs, venues l'écouter.

"Personne ne sait mieux que Mme Clinton combien l'Amérique et les Américains ont éperdument besoin de changement et je sais qu'elle continuera d'être au premier plan de la bataille cet automne et pour les années à venir", a dit M. Obama dans un communiqué publié quelques minutes après le discours de Mme Clinton.

La place de Mme Clinton dans la campagne du candidat démocrate n'est pas encore définie. Certains des partisans de la sénatrice plaident pour qu'elle figure sur le "ticket" démocrate comme candidate à la vice-présidence.

M. Obama s'est déclaré "ému et honoré" par le soutien que lui a apporté son ex-rivale. Grâce à Mme Clinton, "mes filles et les femmes savent qu'il n'y a pas de limites à leurs rêves", a dit M. Obama.

L'ex-Première dame avait donné rendez-vous à ses partisans et amis à Washington, au National Building Museum, vaste complexe culturel au coeur de la capitale fédérale à une dizaine de pâtés de maisons seulement de la Maison Blanche.

L'ancien président Bill Clinton, leur fille Chelsea et la mère de Mme Clinton, Dorothy Emma, ont accompagné la sénatrice de New York, habillée de sombre, à la tribune.

"Ce n'est pas le genre de réunion que je prévoyais mais je suis sûre d'apprécier votre compagnie", a dit Mme Clinton avec une pointe d'amertume au début de son discours, l'un des plus personnels et des plus poignants de la campagne.

Elle a commencé en rendant hommage à ses partisans et notamment aux femmes qui ont constitué le coeur de son électorat.

"Je continuerai de vous apporter mon soutien tout le temps et partout, de toutes les façons que je pourrai. Les rêves que nous avons partagés valent qu'on se batte pour eux", a dit Mme Clinton.

La sénatrice de New York a également rendu un hommage inattendu à son mari Bill Clinton qui, pour certains commentateurs, a pourtant handicapé sa campagne. "Nous avons fait des progrès remarquables durant les années 1990 avec un président démocrate", a-t-elle dit.

Mme Clinton n'a pas hésité à reprendre le slogan de campagne de M. Obama: "Yes, we can" (oui, nous pouvons le faire).

La sénatrice de New York a cité à une quinzaine de reprises le nom de son ancien rival.

Mais Mme Clinton s'est également projetée dans l'avenir, affirmant que le temps viendra où une femme entrera à la Maison Blanche comme présidente.

"Aujourd'hui, la 50e femme astronaute est partie dans l'espace. Si nous pouvons lancer 50 femmes dans l'espace, nous pourrons un jour lancer une femme vers la Maison Blanche".

"Même si nous n'avons pas été capable de briser le plafond de verre cette fois (...) ce sera plus facile la prochaine fois", a-t-elle affirmé.

"Je vais continuer à faire ce que je fais depuis longtemps... travailler pour donner à tous les Américains les mêmes opportunités dont j'ai bénéficié, travailler pour m'assurer que tous les enfants puissent grandir et développer tous leurs dons", a-t-elle dit avant de saluer longuement ses partisans qui l'ont ovationnée.

Commenter cet article