Stop ! lisez bien Avant de vous acharner sur Lyadish Ahmed

Publié le par Hamid Kelley














Stop ! Avant de vous acharner sur moi, je vous prie de relire sans passion la dépêche

Manoeuvres débyennes à la veille de la publication du rapport de la Commission ?

Le Président Idriss Déby serait prêt à recevoir
,
 durant son séjour parisien, un certain nombre de ressortissants tchadiens, parmi lesquels l’ex-Premier ministre Abdelkérim Fidel Moungar qui fait partie du « Groupe de Libreville » dirigé par Goukouki
 Weddeye, a-t-on appris de sources proches de la chancellerie. Le porte-parole de l’UFDD, Monsieur Mansour Abbas ainsi que le Président de l’UDC, Monsieur Abderamane Koulamallah feraient notamment partie des personnalités 

Le Président Idriss Déby serait prêt à recevoir, durant son séjour parisien, un certain nombre de ressortissants tchadiens, parmi lesquels l’ex-Premier ministre Abdelkérim Fidel Moungar qui fait partie du « Groupe de Libreville » dirigé par Goukouki Weddeye, a-t-on appris de sources proches de la chancellerie. Le porte-parole de l’UFDD, Monsieur Mansour Abbas ainsi que le Président de l’UDC, Monsieur Abderamane Koulamallah feraient notamment partie des personnalités  politiques qu’Idriss Déby aimerait rencontrer.
 

Idriss Déby aurait, en outre, souhaité  rencontrer les fils d’Ibni Oumar Mahamat Saleh (Hicham et Mohamed Saleh) et le député Yorongar Ngarléjy, qui figurent parmi les principales personnes et personnalités concernées par l’enquête sur les événements de février 2008. La commission d’enquête, qui n’a pas réussi à convaincre les fils d’Ibni Oumar à se prêter à la mascarade, devrait en principe rendre public son rapport au plus tard à la fin du mois de juillet. Un rapport creux, attendu sans grand intérêt, en ce sens que les personnes auditionnées n’avaient pour la plupart, aucun lien avec les événements considérés.

 

A suivre

__________________________________


NDB: 
Depuis sa publication, cette dépêche semble déchaîner des réactions épidermiques contre moi de la part de certaines personnes dont les noms y sont mentionnés. Sauf à vouloir jouer aux dyslexiques, un minimum d'attention aurait pu permettre de voir que la dépêche ne  fait aucunement état d'une quelconque demande ou prédisposition des opposants tchadiens à être reçus par Idriss Déby durant son séjour en France. La dépêche précise bien que : 

 - 
"Idriss Déby serait prêt à recevoir.... "

-
 " Idriss Déby aimerait rencontrer..."

- "Idriss aurait, en outre, souhaité rencontrer...." 

Est-il besoin de dire que s'il y a quelqu'un qui a le droit d'apporter un "démenti" à cette dépêche, c'est Idriss Déby ou ses collaborateurs, mais non les personnes citées dans cette dépêche qui n'auraient  posé aucun acte positif en ce sens. Mes sources sont sûres et croyez-moi, je n'ai aucune intention de vous les dévoiler. 

Les menaces voilées de la part de ceux qui m'envoient des e-mails ne me font pas peur. Si vous estimez avoir été diffamés par cette dépêche, vous êtes en droit de déposer une plainte contre moi auprès de la police ou devant toute autre juridiction compétente en France (lieu de ma résidence en tant que défendeur).

En animant ce Blog, je prends des risques que j'assume pleinement. Allez directement porter plainte contre moi. Vous gagnerez du temps. 


Lyadish Ahmed 

Commenter cet article