Celtel devient Zain

Publié le par Hamid Kelley





Le premier opérateur international de la téléphonie mobile dans les marchés émergents vient de changer non seulement de nom mais aussi de look. Le 1er août est désormais une date historique. En RDC, une conférence de presse a immortalisé l’événement à l’espace GB.
L’événement est de taille, le changement de dénomination de l’opérateur Celtel à Zain renferme en lui tout un message. La RDC n’est pas oubliée sur la marche vers la mondialisation. Désormais, le Congo-Kinshasa est placé sur orbite. Là où gravite tous les acteurs du village planétaire au secteur de la téléphonie mobile.

Cette toile des ondes tissée par 14 pays africains, à savoir le Burkina Faso, Gabon, le Kenya, Madagascar, Malawi, Niger, Nigeria, République du Congo, République démocratique du Congo, Ouganda, Sierra Léone, Tanzanie, Tchad et Zambie va s’étendre jusqu’au Ghana à la fin de cette année. Cet essaimage bénéfique, pour les échanges tant commerciaux qu’intercommunautaires, ambitionne de relier les 50 millions d’abonnés du Moyen-Orient à ceux d’Afrique. En Asie, il est opérationnel sous le label Zain à Bahreïn, en Irak, en Jordanie, au Koweït, au Liban et au Soudan. Très bientôt, c’est en Arabie Saoudite également qu’il compte s’établir aussi.

Aussi, le grand événement est-il marqué par le lancement du premier réseau inter continental sans frontière. Ce service destiné à atteindre 500 millions de personnes de la cote ouest-africaine au Moyen-Orient couvrira un espace géographique plus vaste que les Etats-Unis d’Amérique. Dans cet espace d’échanges, des communications transfrontalières abordables permettront aux abonnés de se mouvoir dans un réseau unique en ce qui concerne leurs communications.

Le but poursuivi par cette opération de changement de dénomination, « nous rassemblons nos opérations en Afrique et au Moyen-Orient sous une (seule) identité unique et forte. Nous croyons que la marque Zain fournit une plate-forme optimale sur laquelle nous pouvons bâtir l’une des 100 plus grandes marques mondiales avec pour objectif ultime de mieux servir nos clients. La marque s’appuie sur le succès de nos opérations en Afrique et propulsera le Groupe Zain vers son ambition de devenir l’une des dix meilleures sociétés de télécommunications mobiles au monde d’ici 2011», a souligné Dr Saad Al Barrak.

Deux continents interconnectés comme vient de le réussir le Groupe Zain est une grande première du genre à travers le monde. A travers un réseau unique, « il sera ainsi plus facile et plus abordable de rester en contact et de soutenir les entreprises et le commerce inter continental. C’est l’essence même de la promesse de la marque Zain qui consiste à créer «un monde merveilleux», a-t-il conclu.

« UN MONDE MERVEILLEUX »

De « La vie en mieux » à « Un monde merveilleux », de Celtel à Zain, c’est vers un dynamisme toujours accru que l’opérateur créé en 1983 au Koweït. Il est connu comme premier opérateur de la téléphonie mobile de la région sous l’appellation de MTC jusqu’en septembre 2007. Réputé pour son rôle pionnier dans l’innovation technologique et les services offerts aux usagers et doté d’une capitalisation de 25 milliards de dollars américains, la firme cotée à la bourse du Koweït, assure à tous une mutation sécurisée de Celtel à Zain, de « La vie en mieux » à « Un monde merveilleux ». Dans cette marche ascendante vers la recherche d’un leadership dans le secteur, la RDC n’est pas en reste. Elle chemine avec Zain qui ne lésine pas sur les moyens afin de s’introduire dans le « Top 10 » de meilleures sociétés de télécommunications avec comme rampe de lancement les abonnés d’Afrique et du Moyen-Orient. Par ailleurs, Zain compte se hisser parmi les 100 meilleures marques du monde. Un vaste programme entamé depuis. Son début avait commencé avec le rachat de Celtel en 2005. Une adaptation aux différents marchés est conçue et mise en marche à travers une identité unique en vue d’arriver à « Un monde merveilleux ».

En Arabe, Zain veut dire « beau, bon et merveilleux». En Afrique, en Europe tout comme en Asie, dans plusieurs langues, Zain renferme une expression très positive. L’impact recherché est de faire bénéficier à l’Afrique de toutes les publicités, les brochures, les uniformes des employés, les comptoirs de magasins de Zain. Une manière pour cette firme de valoriser les 10 milliards d’investissement consentis pour le continent noir. Le changement de nom et d’identité visuelle permet à la société de grossir. Le relèvement des critères et des conditions d’embauche ouvre la voie aux Africains de construire des carrières professionnelles sur place avec des opportunités à l’extérieur. Dans la moule de la vision de devenir leader dans le monde de la téléphonie mobile, Zain s’appuiera sur une flexibilité permettant une adaptation rapide aux défis de nouveaux marchés, à la concurrence qui est toujours rude ainsi qu’aux besoins de changement liés à l’expansion.

UN LOGO COLORÉ POUR UNE ÈRE DE PROSPÉRITÉ

Le nouveau logo de la marque Zain reflète la fraîcheur, l’audace et la vitalité grâce à la volonté qui communique l’idée d’une aura, quelque chose d’important dans la vie de tout homme et qui renvoie à la croissance, la progression, la diversité. Une identité visuelle qui a fait ses preuves ailleurs au Moyen Orient. Déjà, une croissance de revenus estimée à 26% est enregistrée pour des bénéfices net de 551,5 millions de dollars américains au 28 juillet 2008 pour les 22 pays où Zain est opérationnel. Les revenus consolidés sont ainsi de l’ordre de 3,488 milliards dollars américains au premier semestre 2008. « Nous commençons à récolter les fruits de nos grands investissements récents réalisés en particulier en Irak, au Nigeria et au Soudan », s’est réjoui Dr Al Barrak.

Suite à l’entrée réussie de Zain Arabie Saoudite à la Bourse de Riyad, et au prix de l’action dont la valeur initiale est entre-temps multipliée par deux, les investissements réalisés jusqu’à ce jour par Zain dans les réseaux excèdent 1,5 milliard Usd en Arabie Saoudite.

Des milliers d’utilisateurs bien disposés participent à présent à la mise à l’essai du réseau, et Zain confirme le lancement commercial des opérations vers fin août 2008. Selon Dr Saad AI Barrak : « Nous sommes impatients de lancer notre réseau moderne et nos offres commerciales en Arabie. Saoudite pour offrir à la population saoudienne des services télécoms de niveau international. Nous sommes sûrs que notre investissement en Arabie Saoudite portera ses fruits et récompensera nos actionnaires. »

Le Réseau unique qui est fort apprécié en Afrique et qui a largement fait ses preuves sur ce continent en enjambant les frontières et en offrant des tarifs attractifs aux clients, fait son entrée le 14 avril 2008 dans quatre pays du Moyen-Orient. Zain offre ainsi ses services mobiles à 14 millions de clients au Bahreïn, en Iraq, en Jordanie et au Soudan. Selon Dr. Saad AI Barrak : « Les offres préférentielles de notre Réseau Unique mobile, qui ignore frontières et frais élevés de roaming, sont chaleureusement accueillies et nous nous attendons à ce qu’elles déclenchent le développement de notre base clients, car nous visons à relier les deux continents. » L’Arabie Saoudite et le Ghana rejoindront notre Réseau Unique dès le lancement de nos services. Zain envisage de déployer son Réseau Unique dans toutes ses opérations, selon les autorisations réglementaires.

La période de souscription à l’augmentation de capital, qui a été approuvée à l’Assemblée annuelle générale de mars 2008, se situera entre le 17 août 2008 et le 18 septembre 2008. L’augmentation de capital permettra d’augmenter ce dernier d’environ 4,4 milliards Usd. Dr. Saad AI Barrak conclut : « Zain aspire à se classer parmi les dix premiers opérateurs télécoms du monde d’ici 2011 et l’augmentation de notre capital nous permettra de disposer des liquidités dont nous avons besoin pour poursuivre notre ambitieuse stratégie d’expansion et, en même temps, de réduire les coûts d’emprunt des opérations et d’augmenter la valeur actionnariale sur le long terme. » .

LA MARQUE ZAIN ET L’AIDE A LA COMMUNAUTÉ

La marque Zain s’est présentée à quelque 50 000 spectateurs le 27 juin 2008 et en même temps à plus d’un milliard de téléspectateurs dans le monde qui suivaient en direct le grand concert parrainée par le groupe Zain et donné en plein air à Hyde Park à Londres pour honorer l’ancien président d’Afrique du Sud et lauréat du prix Nobel de la paix, Nelson Mandela, à l’occasion de son 90ème anniversaire. L’événement a permis de lever des fonds substantiels pour les œuvres caritatives de Nelson Mandela et en même temps de fournir l’occasion à des artistes africains, parrainés par Zain, de partager également la scène ce jour-là. Zain a ainsi permis aux populations africaines de participer à l’événement en mettant son réseau mobile à la disposition de tous ceux qui souhaitaient exprimer leurs vœux et félicitations à Nelson Mandela. Tous les fonds récoltés par le concert ont été remis à la fondation « 4664 de Mandela ».

Zain annonce en mai 2008 son accord de partenariat avec Americain Earth Institute et avec Ericsson en participant au projet Millenium Village, pour fournir à plus de 40 000 habitants de régions éloignées dans 10 pays d’Afrique subsaharienne l’accès à la téléphonie mobile et à l’Internet.

Par BIENVENU MARIE BAKUMANYA

mediacongo.net

Commenter cet article