Eufor Tchad/RCA : Exercice de tir Gazelle HOT

Publié le par Hamid Kelley


A la fin du mois de juin, le "Multinational Army Aviation Battalion" (MNAAVNBN) de l'opération Eufor Tchad/RCA, stationné à Abéché dans le camp des Etoiles, a organisé un tir d'entraînement de missile HOT à partir d'hélicoptères Gazelle français.

L'objectif de cet exercice était d'entraîner les équipages des Gazelle ainsi que le centre d'opération du bataillon. Ce tir s'est déroulé dans la zone de Matoukouli, à 15 minutes de vol de l'aéroport d'Abéché, zone désertique et inhabitée.

Le dispositif aérien français mis en place au sein de l'Eufor comprend 4 Puma et 4 Gazelle, stationnés à N'Djamena et Abéché, pour assurer des missions de transport, de renseignement ou de combat, et des drones CL 289. Le MNAAVNBN comprend par ailleurs 3 hélicoptères MI 17 (polonais) et 2 hélicoptères MI 8 (irlandais).


Ministère de la Défense


AdmiNet France

Commenter cet article

MAH 03/08/2008 19:40

Assileck Halata Mahamat. C'est comme ça qu'il faut signer ci-dessus.

Ali Souleymane 03/08/2008 08:41

Monsieur Michelot Yogogombaye est un homme de cœur et d’esprit et aucun de vous qui l’insultez ou l’invectivez, a, ni son courage ni la clarté de son jugement. J’ai l’impression d’assister à un festin de bambins. Il y a qui avec leur verve puérile, qui avec des cachets d’enfantillage se donnent à cœur joie d’exacerber notre compatriote dont les paroles me dardent tout droit le cœur. La dictature dont vous accablez HH, n’est pas un mot que l’on se fait dicter mais plutôt c’est un apprentissage de longue haleine. Et cette expérience, Michelot l’a déjà faite sienne depuis belle lurette. Cessez de vous agiter, vaille que vaille pour démontrer à vos condisciples que vous-êtes brillants. Aucun homme digne de ce nom, n’écouterait vos étourderies. Bien fol est celui qui s’y fie.
Frère Michelot aucun chemin n’est exempt d’embuches ou d’obstacles pas plus qu’une importante décision d’ailleurs. Vous devez continuez parce que vous-êtes original en votre genre.
Très sincèrement