l’UFCD exécute séance tenante 5 allogènes et enlève 5 autres

Publié le par Hamid Kelley

Les FUC entrainent l’UFCD 

L’ex Ministre de la défense, Mahamat Nour Abdelkerim avait bâti toute sa philosophie politique autour « du combat contre les envahisseurs (entendez les goranes et les zaghawa), la libération du Dar Tama ». Rebelle, il a eu à faire aux miliciens d’autodéfense de ces communautés, armés par Deby. Devenu Ministre de la Défense, Deby l’a fortement soutenu pour se défaire de ces miliciens devenus depuis, sympathisants des rebelles. Depuis ses démêlés avec Deby, Mahamat Nour n’a plus la maitrise de ses éléments éparpillés dans les quatre coins du Tchad. Une partie importante a rejoint le Cl Adouma Hassaballah pour créer l’UFCD. Fondus dans l’UFCD, on pensait à tort que les relents xénophobes des ex FUC seraient un tout petit peu altérés. Mais que non ! C’est l’inverse qui est entrain de se produire. En effet une colonne de l’UFCD en patrouille dans le Dar Tama, tombe sur un marché hebdomadaire du village Moulou. La colonne encercle le marché, sépare les « allogènes » des « autochtones », exécute séance tenante 5 allogènes et enlève 5 autres. Parmi les victimes, on peut citer Zakaria Abakar Bilinou, Souleymane Oumar Guim (grand frère du Cl Mahamat Saleh Oumar, ex garde de corps et cousin du feu Djamous), Moussa Houno Souleymane,(dont pourtant un parent proche, membre de l’UFCD se trouve présentement dans le maquis), et Ahmat Sourmane Targali. Une fois le forfait accompli, les responsables de l’UFCD appellent les autres groupes armés et les informes qu’ils ont été attaqués par l’armée de Deby dans le Dar Tama et que celle-ci a été complètement défaite. Du bluff en faite. Il est clair que si l’UFCD fait sienne ou cautionne les intentions belliqueuses et xénophobes des ex FUC, une clarification s’impose avant toute autre action. Affaire à suivre.

source: Tchadactuel

Commenter cet article