Campagne présidentielle américaine: Barack Obama perd du terrain

Publié le par Hamid Kelley

A une semaine de la convention démocrate, le candidat à l'élection présidentielle américaine, Barack Obama, perd du terrain face au républicain John Mac Cain. Les analystes politiques ne ménagent pas leurs critiques.

Barack Obama n'aurait sans doute pas dû partir en vacances. En pleine crise russo-américaine, alors que la télévision montrait le candidat démocrate sur une plage d'Hawaï, son adversaire a occupé le terrain. John Mac Cain a enchaîné les meetings et a parfaitement joué la partition qui est la sienne, dans la plus pure tradition républicaine : sécurité nationale, défense du monde libre et de la démocratie.

Certes, les résultats des sondages tombent tous les jours. Certes, l’élection américaine se jouant au suffrage universel indirect, état par état, l’examen d’un sondage national ne vaut pas prédiction du résultat final. Mais ces sondages donnent malgré tout une photographie de l’opinion publique à un moment donné, et le candidat démocrate est loin d’avoir gagné l'élection. 

Pas assez offensif

Sa très maigre avance est en train de fondre. Certains donnent même McCain désormais en tête. Du coup, les analystes politiques américains se perdent en conjectures. Les critiques vont bon train : pas assez connu, pas assez offensif, pas assez agressif vis-à-vis de son adversaire.

En outre, les partisans d’Hillary Clinton n’auraient pas digéré la défaite. Le choix d’un vice-président et le grand spectacle de la Convention, la semaine prochaine, se doivent donc d’être médiatiquement parfaitement orchestrés.

source: RFI

Commenter cet article