Ils voulaient tuer Obama

Publié le par Hamid Kelley

Photo AFP
Trois personnes interpellées après une menace présumée contre Barack Obama

Le FBI a interpellé trois hommes qui auraient projeté d'assassiner Obama lors de la convention démocrate.

DENVER - Les autorités fédérales américaines enquêtent sur des informations sur un homme interpellé à Denver en possession de fusils, de munitions et de drogue dans son camion et qui aurait proféré des menaces contre le candidat démocrate à la présidentielle Barack Obama. Deux autres hommes ont été interpellés lundi dans cette affaire, ont précisé des responsables.

"Il est prématuré de dire s'il s'agit d'une menace réelle ou si ces personnes avaient vraiment la capacité de mettre leur menace à exécution", a souligné un responsable du gouvernement américain proche de cette enquête et qui a requis l'anonymat.

Barack Obama est attendu à Denver en milieu de semaine pour y prononcer son discours d'acceptation de l'investiture à la présidentielle devant les délégués de la convention démocrate.

Une porte-parole du FBI, Kathy Wright, a confirmé l'ouverture d'une enquête par le Bureau fédéral mais s'est refusée à donner plus de précisions.

Tharin Gartrell, 28 ans, a été arrêté à un stop tôt dimanche dans une banlieue est de Denver. Dans son camion, les policiers ont retrouvé deux fusils dont un avec une lunette, un gilet pare-balles, des boîtes de munition, des talkie-walkies et de la drogue, a précisé un porte-parole de la police.

La police de Denver a alors alerté le FBI qui a interpellé Nathan Johnson, 32 ans, dans un hôtel de Denver. Un troisième homme, Shawn Adolf, 33 ans, a été arrêté dans un hôtel de Glendale, dans la banlieue de Denver.

Adolf aurait tenté de s'échapper en sautant d'une fenêtre du cinquième étage. Il a été hospitalisé sa caution a été fixée à un million de dollars (681.300 euros). On ignore les conditions d'incarcération de Johnson.

Marcus Dudley de la police d'Aurora n'a pas dit quel était le lien entre ces deux hommes mais a ajouté que d'autres interpellations étaient possibles. l'un des fusils saisis a été volé et sa trace remonte jusqu'au Kanas, a souligné Dudley. Il a refusé de donner l'identité de son propriétaire.

Une conférence de presse conjointe des différents services chargés de la sécurité autour de la convention démocrate mais aussi du candidat démocrate est prévue ce mardi après-midi. Des agents du FBI, du Secret Service (protection rapprochée des personnalités), de l'ATF (Alcool, Tabac et Armes à feu) et de la police d'Aurora seront présents. AP

source: yahooinfo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article