Ndjamena affirme la volonté de poursuivre la cooppération avec la BM

Publié le par Hamid Kelley

YAOUNDE, 10 septembre (Xinhua) -- Une délégation tchadienne se rendrait bientôt à Washington pour discussions avec la Banque  mondiale (BM) suite à la décision de l'Institution de Breton Wood  de se retirer du projet d'exploitation du pétrole de Doba dans le  sud du Tchad.  

     "Le Tchad n'a aucunement décidé de rompre ses relations avec la Banque mondiale", a indiqué , a indiqué Ousmane Matar Breme,  ministre tchadien de l'Economie et du Plan, cité mercredi par la  radio camerounaise.  

     "Il y a eu des incompréhensions au sujet de la réforme de la  loi sur les revenus prétroliers...nos partenaires ont décidé de ne plus participer à cet accord pétrolier. Nous ferons tout pour  poursuivre la coopération hors secteur pétrolier", a indiqué le  ministre tchadien.  

     La BM a annoncé mardi l'abandon de son engagement du projet  pétrolier de Doba dans lequel elle a financé et cautionné depuis  2001.  

     Le Tchad n'a pas respecté les règles du jeu qui consistaient à  mettre l'argent issu de ce projet pour le développement du pays, a indiqué la BM dans un communiqué.  

     Le Tcahd a dû rembourser, le 5 septembre dernier, les 66  millions de dollars qu'elle devait encore à la BM dans ce projet,  selon le communiqué. 

     "Le souhait de la BM n'est pas de sortir du Tchad, mais de  contribuer à éradiquer la pauvreté dans ce pays... Nous n'avons  pas suspendu nos relations avec le Tchad, c'est l'accord pétrolier qui n'a plus cours", a indiqué Michel Wormsseur, directeur de la  Stratégie et des Opérations à la BM. 

     La BM a financé, sous conditions d'"une utilisation efficace et transparente" des revenues du pétrole, une portion du projet du  pétrole tchadien. La région du sud du Tchad dispose actuellement  un oléoduc de 1070 km, opéré par Exxon Mobil, pour évacuer 170.000 barrils de brut par jour vers le terminal offshore camerounais de  Kribi sur la côte atlantique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article