Changement de plaques minéralogiques au gré de la décentralisation

Publié le par Hamid Kelley

‘‘Des régions et des chiffres’’, titre Le Progrès daté du 16 septembre qui se demande si les plaques minéralogiques des véhicules seront encore revues. Des références aux sigles, l’on est revenu à la représentation chiffrée des régions (de 1 à 18. Or, constate le quotidien, le nombre de ces régions a encore augmenté de 18 à 22. Le journal donne à titre d’exemple qu’avec l’éclatement de la région du Borkou-Ennedi-Tibesti en trois régions distinctes, la région de Sila boute la région de N’Djaména du numéro 18 pour qu’elle ferme la marche à 22. ‘‘Retrouvez-vous les chiffres et les lettres de l’identité de votre véhicule ?’’, ironise notre confrère qui suggère que si tel n’est pas le cas, il n’est pas tôt de passer à l’exercice des chiffres changeants.

Commenter cet article