De l'enrichissement d'une élite à la paupérisation des masses.

Publié le par Hamid Kelley

C'est la descente aux enfers pour le peuple, tout le monde manque de tout et se plaint sans cesse. C'est la croix et la bannière pour un Tchadien d'assurer les 3 repas quotidiens. L'exode rural s'est amplifié à cause de l'abandon du reste du Tchad, quant à N'djaména, c'est un gros village sale où il n'y a ni eau ni électricité où l'anarchie est à chaque coin de rue. Mais comble de paradoxe, une certaine élite au pouvoir tirant profit de tous les trafics en tout genre énoncés plus haut, de tous les fruits de multiples bradages, cette élite qui gouverne est la plus riche que le Tchad n'ait jamais eu.

En 18 ans, le nombre de personnes qui possèdent des biens en France, aux USA, au Canada, est hallucinant. Jugez-en :

Idriss Deby est le premier président Tchadien à posséder en France, plus précisément à Nice un hôtel particulier, une grande résidence à Monaco et une autre en grande banlieue parisienne. Son épouse Halimé est installée à Courbevoie. M Abderahmane Moussa a acquis un pavillon, .............
Nous pouvons citer Hinda Deby et ses proches et bien il y a  plein d'autres.


Deby, eh bien tout ce beau monde  aujourd'hui qui ont des richesses en millards a l'etranger sont proche du pouvoir abominale de Deby.
 
Que Allah protege le peuple Tchadien


zomtchad version modifiée

 

Commenter cet article