Au secours mon pays va mal

Publié le par Hamid Kelley

lettre ouverte au peuple tchadien

Chers frères et sœurs : Tchadiennes, Tchadiens.
Aujourd’hui notre pays traverse une crise majeure politico-militaire qui date de plus de 40 ans. Alors personne d’entre nous ne prend conscience de ce qui coûte comme malheur pour notre chère patrie. Bien sûr que certains fils du pays ont tenté pour la solution mais en vain ; leurs idées et leurs déterminations sont vaporisées dans l’air comme une goûte d’essence.
Pour certain d’entre eux cela leur a coûté la vie. Mais cela n’est pas une raison pour qu’on croise les bras et attendre une solution du ciel et quand on sait que cela n’arrivera jamais. Tant qu’on ne bouscule pas le destin de chacun d’entres nous vers la solution et le meilleur contre le pire et le silence.
Chers frères et sœurs notre pays a besoin de nous homme ; femme ; fonctionnaire civil ; militaire ; opposant militaire ou politique ou encore simple citoyens ordinaire et surtout les jeunes générations ; laissons les passés au passé et oublions les cicatrices ; unissons- nous pour une et une seule cause celle de l’avenir du notre pays qui a été marginalisé et bafoué tant des fois.
Chers frères quand on parle du Tchad il s’agit de notre patrie et notre âme sur terre ; alors rassemblons- nous pour l’amélioration de sa situation ; de son sort ; et son état de santé. Sinon personne d’autre ne doit faire à notre place. Les solutions sont dans le courage et l’amour de chacun d’entre nous envers ce pays.

A tous les fils du Tchad
Votre frère : Moussa Hamidi Elimy
Etudiant en droit au Maroc
adresse : elimytchady@yahoo.fr ou hamidifils@hotmail.com

Commenter cet article

hassan mahamat mai 05/10/2008 15:19

Rien ne vaut l'unité nationale,rien ne vaut la paix,rien ne vaut la cohabitation pacifique et rien ne vaut encore le developpement...il est temps pour les tchadiens et la jeunesse tchadienne de s'arreter impeu,de se questionner et de se chercher...ce ne pas en utilisant les armes(rebelle,coupeur de route,chef de guerre)qu'on peut mieux vivre demain ni moins encore en entretennant une politique de mal(gabegie,corruption,detournement)qu'on peut perenniser un pouvoir et vouloir instaurer une societé de paix et d'epanouissement...alors lancons l'appel a tous les tchadiens eppris de changement et de progres qu'ils romptent avec le passé et entrent dans une profonde introspection ne serait ce qu'experimentale...Merci