Tchad : les projets ou les mensonges « Afrique » des éléments français au Tchad (EFT)

Publié le par Hamid Kelley

Tchad : les projets « Afrique » des EFT




politique-digitale: Le début du mois d'octobre a été l'occasion pour le colonel Christophe de Cugnac, commandant les éléments français au Tchad (EFT) et COMANFOR Epervier de participer à l'inauguration de deux réalisations d'infrastructures :

Une école à Koukourou

Le village de Koukourou, situé environ à 7 kilomètres au nord-est de Faya Largeau, ne dispose pas de suffisamment d'écoles pour prendre en charge la totalité des 400 enfants du secteur. Actuellement 75% des enfants ne sont pas scolarisés sur place. Beaucoup ne le sont pas du tout. Le projet a consisté en 2008 à construire un premier bâtiment, abritant une salle de classe de 30m² pouvant accueillir 40 élèves. La construction de ce bâtiment, financée et supervisée par les EFT, a été réalisée par une entreprise locale. Il a été inauguré le 2 octobre en présence du ministre tchadien de l'éducation nationale et de la secrétaire d'état chargé de l'enseignement supérieur. La deuxième tranche du projet prévoit en 2009 le financement par les EFT d'un deuxième bâtiment abritant 2 autres salles de classe.

Un centre artisanal à Douguia

Située à 70 kilomètres au nord de N'Djaména, Douguia compte plus de 6 000 habitants. Le projet a consisté à construire un bâtiment de 120 m² devant accueillir des activités de fabrication et de vente de produits artisanaux (tenues locales, nappes, …). Ces activités seront pratiquées par les femmes de la commune de Douguia et des villages avoisinants.

Les matériaux ont été financés à 80% par les EFT et à 20% par une association locale. Les villageois ont conduit les travaux assistés par une section du 4ème Régiment de chasseurs du 11 au 15 août 2008. Le centre a été inauguré de 4 octobre en présence du député de la 3ème circonscription de N'Djaména.

Les projets " Afrique " s'inscrivent dans le cadre de la coopération civilo-militaire franco-tchadienne. Ils consistent pour les éléments français au Tchad à financer des projets d'infrastructures principalement dans les domaines de l'éducation, de la santé et de la culture ainsi qu'à participer à leur réalisation aux cotés des Tchadiens.

En 2008, 7 projets ont été ainsi conduits par les EFT à N'Djaména (2), Abéché(1) et Faya Largeau(4).


Ministère de la Défens
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article