Médecins sans frontières (MSF) abandonne les réfugiés et déplacés de l’Est du Tchad

Publié le par Hamid Kelley

cefod: Selon Le Progrès daté du 10 octobre 2008, les attaques à main armée font fuir les humanitaires. Le quotidien précise que plus de 35000 personnes vivant dans les camps des personnes déplacées et des réfugiés du Dar Sila, sont privées de soins médicaux, même pour les cas les plus sérieux, ainsi que d’assistance en eau potable, nourritures et d’autres biens de première nécessité. Toutes les équipes de MSF d’Adré, de Guéréda, de Dogdoré, de Adé, de Kerfi, de Goz-Béïda et d’Iriba, sont évacuées à Abéché, suite à des actes de violence, dont elles sont victimes depuis les 10 derniers mois, informe un communiqué de l’ONG humanitaire, relayé par le journal.

Commenter cet article