Tchad-Soudan: "retour des ambassadeurs dans 2 semaines", dit un communiqué officiel

Publié le par Hamid Kelley

N'DJAMENA (AFP) — Le Tchad et le Soudan sont convenus du retour de leurs ambassadeurs "dans un délai de deux semaines" à compter de jeudi, à l'issue d'une réunion tripartite à Tripoli sous l'égide de la Libye, a annoncé un communiqué officiel rendu public à N'Djamena.

Cette rencontre a regroupé mercredi et jeudi notamment le ministre tchadien des Affaires étrangères, Moussa Faki, ainsi qu'un conseiller du président soudanais Omar el-Béchir, selon la radio nationale tchadienne citant le communiqué final.

"Il est convenu le retour des ambassadeurs (du Tchad et du Soudan) dans un délai de deux semaines à compter de la date de la présente réunion", déclare le texte.

Le Tchad et le Soudan entretiennent des relations tumultueuses depuis cinq ans, s'accusant régulièrement de soutenir les rébellions en lutte contre leurs régimes respectifs.

Le Soudan avait rompu en mai les relations diplomatiques après une attaque de rebelles du Darfour (ouest) près de Khartoum, affirmant que N'Djamena était derrière ce raid.

Le Tchad soutient avoir subi 28 attaques venant du Soudan, dont celle des 2 et 3 février 2008 au cours de laquelle des rebelles avaient investi sa capitale et avaient été à deux doigts de renverser le président Idriss Deby Itno. L'est du pays abrite 450.000 réfugiés du Darfour et déplacés tchadiens.

Les deux pays voisins avaient par ailleurs signé en mars dernier à Dakar et en 2006 à Tripoli des accords - souvent restés lettre morte ou contredits par les faits - censés mettre fin à leurs différends.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article