Votre comparaison entre moi et l'ambassadeur du Tchad au Burkina Faso n'est pas à sa place‏

Publié le par Hamid Kelley

Bien cher petit frère Moussa Gadjadoum ,
 
Permettez-moi de vous remercier d'abord pour votre respect et admiration en vers ma personnalité.Mais votre comparaison entre moi et son Excellence l'ambassadeur du Tchad au Burkina Faso qui est un grand frère et un ami avec qui on partage beaucoup de choses ensemble n'est pas à sa place.
 
Je viens par la présente et dans l'obligation de rejetter cette comparaison et jugement.Son excellence est un homme responsable et respectueux avec qui j'entretiens de très bonne relations donc Cher petit frère Moussa;ne pas confondre ou me mettre  en conflit avec ce grand frère que j'ai beaucoup d'admiration pour lui comme tu l'as aussi pour moi et j'ai beaucoup de respect en son égard.
 
Cher Gadjadoum,si vous me respectez autant que vous le dites veiller présenter vos excuses à son excellence et son équipe dans les meilleurs délais.Je vous conseille aussi d'aller vers lui si jamais vous avez n'importe quel problème,je suis sûre qu'il fera la même chose que moi et voire même plus que moi pour resoudre vos problèmes.Il est là pour çà et c'est un homme qui respecte ses engagements.
 
Sans plus tarder je présente mes escuses à son excellence et à toute l'équipe de l'ambassade du Tchad au Burkina Faso.
 
En vous souhaitant bonne lecture je vous prie Cher Moussa Gadjadoum de me faire l'honneur avec tous les respects.
 
Merci d'avance
 
Hakim Djibril
Chargé de mission
Projet CHU
Ouagadougou
Burkina Faso

Commenter cet article