Le Tchad lance la construction de sa première raffinerie en coopération avec la Chine

Publié le par Hamid Kelley

N'DJAMENA, (Xinhua) -- Le président tchadien Idriss  Deby Itno a déposé dimanche la première pierre d'une première  raffinerie dans son pays, un projet en coopération avec la Chine,  à Djermaya, situé située à 40 km au nord de N'Djamena. 

     "La raffinerie Ndjamena aura une capacité annuelle de  traitement d'un million de tonnes de brut. Chaque année, elle  produira environ 700.000 tonnes de l'essence et du gasoil, 20.000  tonnes du pétrole lampant et bien d'autres sous-produits tels que  kérosène et polypropylène", a annoncé Jiang Wen, directeur général ajoint de la Chinese National Petroleum Company Incorporation ( CNPCI), qui supporte 60% des investissements de la raffinerie. 

     "Elle sera équipée d'une centrale électrique autonome, qui  pourra satisfaire non seulement sa propore consommation, mais  aussi distribuer environs 20 mégazattes pour la ville de N'djamena ", a ajouté M. Jiang. 

     Le ministre tchadien du Pétrole, Mahamat Nasser Hassan, a  indiqué pour sa part que cette raffinerie, symbole de la  coopération sino-tchadienne, va promouvoir le développement socio- économique du Tchad et permettra au Tchad d'assurer son  indépendance énergétique. 

     L'ambassadeur de la Chine au Tchad, Wang Yingzu, a expliqué que la Société de la Raffinerie de N'Djamena est une société à  capitaux mixtes, mais aussi et surtout, une société tchadienne.  

     "Elle est une réalisation significative de la politique  économique de l'Etat tchadien en matière d'hydrocarcures, elles  contribuera à valorisation du patrimonie pétrolier, au  développement industriel et commercial et à la mise en oeuvre du  programme social du gouvernement tchadien", a-t-il dit. 

     "Le gouvernement chinois encourage les entreprises chinoises  performantes et crédibles de participer activement à l'édification économique et d'investir dans le projets permettant les pays  d'accueil d'accroître la capacité d'auto-développement en Afrique  en général et au Tchad en particulier", a-t-il dit. 

     Producteur du brut depuis 2003, le Tchad produit actuellement  environs 8 millions de tonnes de pétrole chaque année. Faute de  raffinerie, ce pays de l'Afrique centrale dépend de l'importation  de produits pétroliers.  

     C'est pendant la visite du président Deby en Chine en septembre 2007 que la CNPCI et le ministère tchadien du Pétrole ont signé le contrat pour la constitution d'un consortium de raffinerie au  Tchad. La raffinerie de N'Djamena est le troisième projet de  raffinerie réalisé avec l'assistance de la CNPCI en Afrique.

Commenter cet article