La défection des deux chefs traditionnels du Ouaddaï inquietent YSA et Ahmat Bachir

Publié le par Hamid Kelley


Deux chefs de canton regagnent la rébellion






cefod: Tel est le titre emprunté à N’Djaména bi-hebdo qui détient cette information des rapports circonstanciés produits par le gouverneur du Ouaddaï et le Préfet de Ouara. Selon le journal, le 17 octobre 2008, alors que l’on procède à l’installation du nouveau préfet du département de Ouara à Abéché, toutes les autorités administratives et traditionnelles sont représentées, à l’exception des chefs de canton de Marfa et de Mandjobok. Les sous-préfets de Marfa et d’Amléyouna, supérieurs hiérarchiques des deux déserteurs sont convoqués par le préfet de Ouara, sur instruction du gouverneur du Ouaddaï pour plus de précision. Mais le lendemain, un communiqué de presse publié via Internet du mouvement rebelle UFCD et signé de son président, le Colonel Adouma Assaballah confirme la nouvelle. Le Bi-hebdo analyse dans sa chute que cette défection des deux chefs traditionnels du Ouaddaï doit embarrasser au plus haut point le Premier ministre et le ministre de l’Intérieur, originaires de cette région.

Commenter cet article

Salam 09/11/2008 10:43

Oui c'est vrai, même son coeur est sorti de sa poitrine et c'est hinda quil'a opéré pour le lui remettre en place. Et après, wazina lui mis du piment dans le thé.

BONJOUR 09/11/2008 10:38

On luiaussi enlever le coeur et c'est HINDA QUI LUI remis le coeur,elle l'a opéré à la présidence.

anti saleh 09/11/2008 10:36

Eh avec ceci comment voulez vous discutez avec des OBAMA? En lui mordantles oreilles?

Salah Djourou 08/11/2008 22:32

il a non seulement reçu un cendrier et une bouteille de Tangui sur la figure mais a aussi été sévèrement mordu à l'oreille gauche.C'est Daoussa qui l'a sorti des griffes du prince. Voila.Ne racontez pas des bêtises pour défendre votre oncle Kascou.

En effet 08/11/2008 13:47

TCHADACTUEL a passé tout son temps à jeter de l'opprobre sur KASSIRE. Mais faîtes attention en reprenant de tels propos sans preuves.
Car lorsqu'on affirme une chose,une insanité, on doit être capable de s'en défendre.
Le différend Erdimi / Kassiré pourrait venir de 1984 d'après mes sources. Rancune...