Des accrochages auraient fait 6 morts dans le sud de la Libye

Publié le par Hamid Kelley

Reuters: Six personnes ont été tuées au cours d'affrontements qui ont opposé deux tribus la semaine dernière dans le sud-est de la Libye, selon un journal pro-gouvernemental du pays.

Les autorités libyennes n'ont pas commenté les incidents survenus dans la ville-oasis de Koufrah, qui ont fait l'objet de comptes rendus différents ces derniers jours dans quelques journaux arabes.

Selon l'édition en ligne du quotidien libyen al Watan, "des accrochages entre jeunes membres des tribus Toubou et Zaouia se sont transformés en combats plus importants au cours desquels plusieurs voitures et habitations ont été incendiées".

Dans son article, daté du 7 novembre et non actualisé depuis, al Watan ajoute que cinq jeunes membres du groupe Zaouia ont péri et qu'un jeune Toubou a été tué par balle.

Les forces de sécurité de Koufrah, ville située à 1.400 km environ au sud de Tripoli, ne sont pas intervenues avant que les autorités aient dépêché des renforts de la capitale pour mettre fin aux troubles.

Selon al Watan, des combattants des deux camps ont fait un usage illégal de diverses armes, mais le journal ne fournit pas de précisions.

Les Toubous, Libyens non arabes, représentent environ un cinquième de la population du pays, qui s'élève à plus de cinq millions d'habitants. Des militants toubous accusent le gouvernement de Tripoli de les marginaliser, notamment en privant beaucoup d'entre eux de documents d'identité et d'éducation.

Version française Philippe Bas-Rabérin

Commenter cet article